Accompagnement reporting RSE

CSRD : du reporting à la performance durable

La CSRD (Corporate Sustainability Reporting Directive) est le cadre de référence européen en matière de reporting de durabilité. EcoAct vous accompagne dans votre alignement réglementaire et votre transformation durable.

Pourquoi choisir EcoAct ?

Depuis plus de 15 ans, nous développons nos activités de conseil climat, biodiversité et carbone afin d'accompagner la transition des organisations.

+ de 1 500

empreintes carbone mesurées pour nos clients, à travers tous les secteurs, depuis 2015

+ de 5 000

missions effectuées depuis 2015 en faveur de la préservation du climat et des écosystèmes

+ de 350

experts climat et biodiversité répartis dans 8 pays

 
sensibilisation enjeux environnementaux

Sensibiliser et former vos équipes

Comprendre pour agir

Avant de débuter l’aventure CSRD, il est important d’assurer que les équipes mobilisées aient une bonne maîtrise des enjeux ESG (climat, biodiversité, eau, économie circulaire, social…). EcoAct vous accompagne avec pédagogie dans cette voie : Fresques, ateliers sur-mesure, formations avec notre partenaire EcoLearn, interventions d’experts auprès de différents publics (Comex, équipes RSE, opérationnels, fournisseurs), création d’une communauté d’ambassadeurs …

Découvrez l'offre de sensibilisation
 

Analyser votre double matérialité

Utiliser la science et l’intelligence collective comme cap

La CSRD requiert une double analyse des impacts et des risques ESG appelée « analyse de double matérialité ». EcoAct adopte une méthodologie pragmatique pour les identifier, ainsi que les opportunités associées, en s’appuyant sur :

  • La science : nous utilisons des outils et bases de données ESG pour prioriser vos enjeux ;
  • L’intelligence collective : nous faisons de vos parties prenantes de réels acteurs en misant sur leur complémentarité au sein d’ateliers collaboratifs et innovants afin de challenger et valider vos enjeux clefs.
 
analyse des écarts CSRD

Analyser les écarts et construire votre feuille de route

Valoriser l’existant et construire votre feuille de route stratégique, opérationnelle et données

L’analyse des écarts consiste en l’identification des sujets stratégiques où votre organisation est la plus mature, tout en définissant les chantiers d’importance restants à engager pour mieux maîtriser vos impacts, risques et opportunités. EcoAct adapte son approche à vos besoins en la matière. Nos outils vous permettent de vous saisir de la CSRD comme d’une boussole de performance ESG. Nous vous accompagnons dans les étapes concrètes et prioritaires de sa mise en œuvre.

 

Structurer la donnée ESG

Faciliter le reporting et la production du rapport de gestion

EcoAct dispose d’une équipe dédiée à l’expertise de la donnée. Nous vous guidons dans la définition de vos besoins en matière de collecte de données ESG et de calculs. De plus, nous vous conseillons sur le choix d’un outil de reporting adapté à vos spécificités fonctionnelles. Notre unique but : faciliter votre reporting, EcoAct demeurant une société de conseil agnostique en matière de recommandations d’outils et de plateformes.

 

Accroître votre performance durable en vous fondant sur la CSRD

Accélérer vos impacts positifs et votre résilience

EcoAct vous accompagne dans l’élaboration de votre stratégie environnementale et son opérationnalisation via des services de conseil : empreinte carbone et biodiversité, analyse de risques climatiques et biodiversité, définition des risques liés à l’eau, analyses de cycle de vie multicritères, plan de transition, stratégie de financements de projet afin de maximiser votre impact…

 
transformation durable modèle d'affaires csrd

Transformer votre modèle d’affaires

Viser l’alignement de l’entreprise sur les limites planétaires

L’ambition d’EcoAct est de vous accompagner dans la transformation de votre modèle d’affaires dans un double objectif : maximiser vos impacts positifs et accroitre la résilience de vos activités économiques. Par la combinaison de la science et de l’engagement, appuyés par un cadre réglementaire riche (CSRD, taxonomie environnementale, CSDDD), nous travaillons ensemble sur l’évolution de votre portefeuille de produits et services dans une logique d’alignement avec les limites planétaires.

decorative

Transformer son modèle d'affaires

Pour réduire les impacts et les risques environnementaux des organisations, transformer son modèle économique est nécessaire en parallèle d’une stratégie de décarbonation forte.

Dans ce livre blanc, découvrez la nouvelle approche d’EcoAct pour transformer les organisations :

  • Pourquoi est-il impératif de transformer les modèles d’affaires pour réussir la transition environnementale ?
  • Quels sont les fondamentaux d’un plan de transition ?
  • Quelles sont les futures exigences réglementaires à prévoir pour les entreprises françaises ?
  • Comment la nouvelle approche d’EcoAct permet-elle aux organisations de devenir résilientes ?

 

 
decorative

FAQ

Qu’est-ce que la CSRD ?

La CSRD (Corporate Sustainability Reporting Directive) est la directive européenne sur la publication d’informations en matière de durabilité par les entreprises. Elle harmonise le reporting ESG en précisant les indicateurs clefs à publier dans le rapport de gestion sur le climat, la pollution, l’eau, la biodiversité, l’économie circulaire, le social et la gouvernance. 40 000 entreprises européennes et 10 000 entreprises non-européennes sont concernées.

La publication d’un reporting robuste de durabilité apporte à l’entreprise de nombreux avantages : réflexion stratégique sur les impacts, les risques et les opportunités au plus haut niveau de l’entreprise, opportunités de financement, renforcement de la marque employeur…

Qu’est-ce qu'un ESRS ?

ESRS signifie “European Sustainability Reporting Standards”. Ce sont l’ensemble des normes qui précisent les catégories d’indicateurs, les indicateurs et les méthodologies nécessaires pour produire une information durable de qualité. Deux normes sont génériques (ESRS 1 et 2) et dix normes sont thématiques sur l’Environnement (E1, E2, E3, E4 et E5), le Social (S1, S2, S3, S4), et la Gouvernance (G1).

Quelles sont les différences entre la CSRD et la DPEF ?

Jusqu’à présent, la DPEF ne précisait pas les indicateurs spécifiques attendus dans la publication d’information extra-financière sur le périmètre ESG. Entre 2017 et 2020, les entreprises soumises étaient progressivement contraintes de publier un bilan carbone complet ainsi qu’un plan de réduction. La CSRD va plus loin en portant l’ambition d’harmoniser les reporting de durabilité en précisant les indicateurs attendus par thématique ESG d’importance significative et en requérant leur auditabilité.

Quand la CSRD entre-t-elle en vigueur ?

Les premiers rapports CSRD verront le jour en 2025 sur les données de durabilité 2024 pour les grandes entreprises cotées soumises à la NFRD (Non-Financial Reporting Directive). Toutes les grandes entreprises, y compris les SAS, commenceront à publier en 2026 sur les données 2025. Les PME cotées débuteront leur reporting en 2027 sur l’année 2026 (décalage possible de deux ans). Enfin, les grands groupes étrangers ayant une activité conséquente au sein de l’UE publieront leur premier rapport en 2029 sur 2028.

Quel est le lien entre CSRD et taxonomie européenne ?

La taxonomie européenne s’intègre dans la CSRD. Cela signifie que les entreprises soumises à cette nouvelle directive devront également mesurer leur éligibilité et leur alignement à la taxonomie européenne.

Comment la CSRD interagit-elle avec les autres référentiels de reporting ?

La CSRD a l’objectif de s’afficher comme un cadre de reporting intégrateur d’autres référentiels robustes. En ce sens, l’Union européenne collabore avec le CDP, le GRI, la TCFD et l’ISSB principalement. Si une entreprise est alignée avec la CSRD, alors elle sera fortement compatible avec les meilleurs cadres de publication d’informations de durabilité.

Quelles sont les différences principales entre la CSRD et l’ISSB ?

La CSRD défend la double matérialité (impacts et risques), alors que l’ISSB opte surtout pour la matérialité financière. Aussi, la CSRD a défini 10 standards thématiques sur l’ESG alors que l’ISSB se focalise uniquement sur le climat à date. Enfin, la CSRD est obligatoire au sein de l’Union européenne et au-delà alors que l’ISSB est un cadre définit par un organisme de droit privé qui peut être rendu obligatoire par certains Etats.

En quoi l’approche d’EcoAct est-elle différenciante sur la CSRD ?

EcoAct dispose d’une vision positive et transformative de la CSRD. Elle peut être approchée autrement qu’un exercice de reporting. Nous utilisons le reporting comme guide vers la transformation durable et résiliente de votre activité, à partir de vos données et de la science. En parallèle, nous croyons que la sensibilisation et l’engagement sont essentiels pour vous rendre acteur à partir de ce cadre d’action des plus robustes au niveau international, avec pragmatisme et pédagogie.

Quelles sont les sanctions à prévoir si la CSRD n’est pas appliquée ?

Les sanctions suivantes sont applicables en cas de non-respect de la CSRD en France :

  • Non-publication : passible de 3 750 € d’amende + communication publique + exclusion des procédures de passation des marchés publics et des contrats de concession (loi relative à l’industrie verte)
  • Non-audit : passible de 30 000 € d’amende + 2 ans d’emprisonnement
  • Entrave à l’audit : passible de 75 000 € d’amende + 5 ans d’emprisonnement

Au-delà des sanctions financières, les informations CSRD seront publiées sur une plateforme de l’Union européenne et disponible pour tous les publics, pouvant représenter un risque réputationnel.

Quelles sont les bonnes questions à se poser avant de débuter un alignement à la CSRD ?
  • Les parties prenantes sont-elles sensibilisées à l’ESG ?
  • La double matérialité est-elle suffisante pour identifier les impacts, risques et opportunités ?
  • Est-il prévu que les départements RSE et Finance collaborent ?
  • Dans quelle mesure la prospective est-elle intégrée au projet CSRD ?
  • Comment est-il prévu de communiquer avec sa chaîne de valeur ?
  • Dans quelle mesure la collecte et la gestion des données sont-elles anticipées ?
  • Comment utiliser la CSRD pour maximiser son impact ESG ?
  • Comment se servir de la CSRD pour catalyser la transformation de son business model ?

Publications liées

Découvrez tous nos articles

Nos services liés

Taxonomie européenne

La taxonomie européenne est une classification environnementale des activités économiques. Elle permet de quantifier la part durable du chiffre d’affaires, des investissements (CAPEX) et des dépenses opérationnelles (OPEX) des organisations, afin d’orienter la stratégie.

En savoir plus for Taxonomie européenne

Science-based targets

Les Science-Based Targets (SBT) sont des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre qui fournissent aux organisations une trajectoire alignée sur la science du climat.

En savoir plus for Science-based targets

CDP

Répondre aux questionnaires du CDP permet d’avoir une vision globale des risques climatiques qui pèsent sur votre organisation tout en montrant aux investisseurs votre engagement en faveur du climat et de la nature.

En savoir plus for CDP

Conformité législative

La réglementation environnementale évolue chaque année et nos experts vous accompagnent dans votre mise en conformité, quel que soit votre secteur d’activité.

En savoir plus for Conformité législative

Sensibilisation aux enjeux climatiques

Engager les femmes et les hommes dans la transformation durable se fera en donnant à chacun les clés de compréhension des enjeux environnementaux pour déployer du pouvoir d’agir à toutes les échelles de votre organisation.

En savoir plus for Sensibilisation aux enjeux climatiques

Analyse de double matérialité

L’analyse de double matérialité est un exercice stratégique qui identifie l’importance des impacts, risques et opportunités environnementaux, sociaux et de gouvernance de l’entreprise. Elle est au cœur de la CSRD.

En savoir plus for Analyse de double matérialité