Préservation des forêts à Yedeni

Location: Éthiopie
Ce projet met en œuvre un cadre d'aménagement forestier pour aider les populations locales et les gouvernements à gérer ensemble la responsabilité et les avantages d'une forêt précieuse.

Résumé du projet

L’écorégion de Bale abrite des espèces rares, et une très riche biodiversité. Toutefois, la déforestation menace ces espèces et le mode de vie des populations locales. La sécheresse frappe également le pays : plus de 2 millions d’animaux sont morts en 2016.

Ce projet a pour objectif de protéger l’écorégion de Bale grâce au développement de nouvelles activités permettant de limiter la déforestation et de diversifier les sources de revenus. Ainsi, le projet soutient l’intensification agricole, la fourniture de combustibles alternatifs au bois, la mise en place de mesures environnementales et le renforcement des institutions locales pour la gestion des terres forestières.

La préservation de la forêt permet de protéger également le bétail pour les communautés locales et de maintenir les animaux présents sur la zone en bonne santé afin de favoriser une gestion durable du bétail : entretien des zones de pâturage, des cours d’eau et alimentation saine.

Certifié par

Alignement sur les Objectifs de développement durable

ODD 12 : Établir des modes de consommation et de production durables

Le projet permet de stimuler des industries durables et des pratiques de production responsables : café, miel, cuir et bétail.

ODD 13 :  Prendre d’urgence des mesures pour lutter contre les changements climatiques et leurs répercussions

Sur toute la durée du projet, le total des émissions évitées est de 25,7 millions de tCO2e. L’impact positif pour la lutte contre les changements climatiques est significatif, et favorise la préservation des puits de carbone.

ODD 15 : Préserver et restaurer les écosystèmes terrestres, en veillant à les exploiter de façon durable, gérer durablement les forêts, lutter contre la désertification, enrayer et inverser le processus de dégradation des sols et mettre fin à l’appauvrissement de la biodiversité

Le projet préserve un biome unique et précieux, important pour le bien-être des populations locales, et qui participe aux cycles hydrologiques et fournit un accès naturel et durable à l’eau pour la région et les pays avoisinants.

Les résultats

  • Premier programme de lutte contre la déforestation de grande ampleur développé en Éthiopie (333 924 hectares), avec un objectif de d’éviter la dégradation et déforestation de 27 557 hectares pendant toute la durée du projet (2012-2031).
  • Environ 125 000 personnes impactées.
  • Plus de 3 000 personnes formées à la gestion de l’eau, l’aménagement des territoires, et gestion de la forêt et des pâturages.
  • Création de 4 étangs, 3 pépinières, 150 000 plants pour la gestion des bassins versants facilité par la mise en place de 9 comités participatifs.
  • La région est la dernière à avoir des plants naturels de coffea arabica.

Parlez à un expert aujourd'hui

33 (0) 1 83 64 08 70
Renseignez-vous en ligne