taxonomie européenne

Conseil réglementation européenne

Taxonomie européenne

La taxonomie européenne est une classification environnementale des activités économiques. Elle permet de quantifier la part durable du chiffre d’affaires, des investissements (CAPEX) et des dépenses opérationnelles (OPEX) des organisations, afin d’orienter la stratégie.

 

Comprendre l’intérêt stratégique de la taxonomie européenne

Comprendre les opportunités de cette réglementation

La taxonomie de l’UE introduit pour la première fois un langage commun multicritère sur la performance durable des activités économiques : climat, biodiversité, eau, pollution, économie circulaire, social. Encore souvent considérée comme complexe, la taxonomie propose un cadre structuré pour guider l’action environnementale. EcoAct vous apporte pédagogie et pragmatisme via des sessions de sensibilisation, d’ateliers, d’interventions auprès de vos dirigeants, ou encore d’animation de communautés.

 

Évaluer son éligibilité

Analyser son potentiel durable

Identifier vos activités qui ont un potentiel durable dans le cadre de la taxonomie européenne est la première étape. Étudier votre portefeuille de produits et de services ainsi que vos dépenses d’exploitation et d’investissement permettra de mesurer la capacité de votre organisation à être durable à date. EcoAct vous accompagne avec méthode dans ce processus en vous appuyant dans le calcul des indicateurs financiers.

 

Mesurer son alignement

Calculer sa performance durable

L’alignement à la taxonomie européenne consiste à vérifier des critères techniques (seuils quantitatifs, éléments qualitatifs) sur six objectifs environnementaux afin de vérifier que l’activité économique éligible est bien durable. Nos experts vous guident dans l’identification, l’interprétation et l’application de ces critères pour vos activités grâce à notre outil qui consolide vos données de l’éligibilité à l’alignement. Cela permettra de mesurer avec efficacité vos indicateurs de performance finaux.

 
analyse des risques climat

Automatiser l’analyse des risques climatiques

Disposer d’un reporting automatisé des risques physiques

Les critères de la taxonomie européenne concernant les risques climatiques sont identiques pour la majorité des activités éligibles. EcoAct a développé un outil, ECLR, qui permet d’automatiser l’analyse d’exposition aux 28 risques requis par la réglementation européenne.

Télécharger la brochure sur ECLR
 

Augmenter sa performance durable

Utiliser la taxonomie comme boussole durable

La taxonomie européenne permet de mettre en lumière les progrès à réaliser pour augmenter la durabilité des activités éligibles existantes (amélioration de la performance sur l’atténuation au dérèglement climatique, sur l’adaptation ou l’eau par exemple). De plus, elle peut servir de point de départ d’une réflexion vers une évolution du modèle d’affaires par le développement de nouvelles activités cibles durables.

decorative

Comment s'aligner à la taxonomie européenne ?

La taxonomie de l’Union européenne (UE) s’inscrit dans le Pacte vert pour l’Europe (Green Deal), soit l’ensemble de mesures de l’UE pour atteindre la neutralité climatique à l’horizon 2050, et constitue un élément clé de la stratégie européenne en matière de finance durable.

Il s’agit d’une classification des activités économiques permettant d’identifier celles qui sont durables selon des critères climatiques, environnementaux et sociaux.

 

Fiche descriptive

Télécharger maintenant
decorative

FAQ

Qu’est-ce que la taxonomie européenne ?

La taxonomie européenne est un règlement européen qui définit des critères scientifiques pour mesurer la performance environnementale des activités économiques sur six objectifs environnementaux : réduction des émissions de gaz à effet de serre, adaptation au dérèglement climatique, protection de la biodiversité, gestion des ressources en eau, économie circulaire et pollution. Des critères sociaux minimums doivent également être respectés.

Quel est la différence entre l’éligibilité et l’alignement à la taxonomie ?

L’éligibilité consiste à identifier les activités économiques de votre organisation qui ont le potentiel d’être durables d’après le règlement taxonomie. Quant à l’alignement, il permet de vérifier que ces activités sont durables ou non par la vérification de critères techniques (seuils quantitatifs et qualitatifs) sur les six objectifs environnementaux ainsi que sur les standards sociaux minimums.

Combien d’entreprises sont soumises à la taxonomie européenne ?

En 2023, plus de 11 000 organisations sont soumises à la taxonomie européenne. Cela étant, avec l’entrée en application de la CSRD, ce sont progressivement 50 000 entreprises qui seront concernées : 40 000 au sein de l’Union européenne et 10 000 à l’étranger.

Quel est le calendrier d’application de la taxonomie ?

Les entreprises non-financières et financières déjà soumises à la NFRD (Non-Financial Reporting Directive) doivent respectivement commencer à publier leur alignement taxonomique à partir de 2023 et 2024. A partir de 2026 (sur l’année 2025), toutes les grandes entreprises s’y conformeront. A partir de 2027 (décalage de deux ans possible), ce sera au tour des PME cotées. Enfin, en 2029 (sur l’année 2028), les grands groupes internationaux y seront soumis sous certaines conditions.

Quel est le lien entre la taxonomie européenne et la CSRD ?

La CSRD  (Corporate Sustainability Reporting Directive) va intégrer la taxonomie européenne. Cela signifie que les entreprises soumises à la CSRD seront également amenées à publier leur analyse d’éligibilité et d’alignement à la taxonomie. De plus, la CSRD intègre des références à la taxonomie dans certains ESRS.

En quoi l’approche d’EcoAct est-elle différenciante concernant la taxonomie européenne ?

EcoAct a une vision positive et transformative de la taxonomie. Elle ne constitue pas uniquement une réglementation de reporting mais bien un guide vers l’évolution de votre modèle d’affaires en dynamisant vos impacts positifs et votre résilience.

Publications liées

Découvrez tous nos articles

Nos services liés

CSRD : du reporting à la performance durable

La CSRD (Corporate Sustainability Reporting Directive) est le cadre de référence européen en matière de reporting de durabilité. EcoAct vous accompagne dans votre alignement réglementaire et votre transformation durable.

En savoir plus for CSRD : du reporting à la performance durable

CDP

Répondre aux questionnaires du CDP permet d’avoir une vision globale des risques climatiques qui pèsent sur votre organisation tout en montrant aux investisseurs votre engagement en faveur du climat et de la nature.

En savoir plus for CDP

TCFD

Suivre les recommandations de la Task Force on Climate Related Financial Disclosures (TCFD) vous permet de fonder votre action climatique sur l’évaluation des risques et des opportunités liés au dérèglement du climat.

En savoir plus for TCFD

Science-based targets

Les Science-Based Targets (SBT) sont des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre qui fournissent aux organisations une trajectoire alignée sur la science du climat.

En savoir plus for Science-based targets

Conformité législative

La réglementation environnementale évolue chaque année et nos experts vous accompagnent dans votre mise en conformité, quel que soit votre secteur d’activité.

En savoir plus for Conformité législative

Sensibilisation aux enjeux climatiques

Engager les femmes et les hommes dans la transformation durable se fera en donnant à chacun les clés de compréhension des enjeux environnementaux pour déployer du pouvoir d’agir à toutes les échelles de votre organisation.

En savoir plus for Sensibilisation aux enjeux climatiques