Kitalu

Localisation : Kenya
Le projet Kitalu (pépinière en Français) est un programme combiné de plantation d'arbres, développement rural et lutte contre le rejet d’émissions carbone au Kenya.

Résumé du projet

Petits exploitants et agriculteurs vivriers s’organisent en groupes communautaires et plantent des arbres sur leurs terres, dégradées par l’érosion, afin d’améliorer leurs sources de revenus.

La plantation d’arbres permet également d’apporter des solutions aux problèmes environnementaux locaux, régionaux et mondiaux que constituent la déforestation, la perte de biodiversité, l’adaptation et la vulnérabilité face au changement climatique.

Certifié par

Alignement sur les Objectifs de développement durable

ODD 2: Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable

Le projet Kitalu favorise la création de nouvelles entreprises et développe la croissance économique des régions concernées, bénéficiant à des milliers de familles rurales vivant avec moins d’un dollar par jour. Les revenus issus du projet peuvent augmenter le revenu annuel de 20 $ à 80 $ pour chaque millier d’arbres planté.  Alors que les arbres permettent de limiter l’érosion, certains améliorent la qualité du sol, fournissent des fruits, des noix, de la nourriture pour le bétail, du bois, des médicaments, des habitats pour les abeilles et même des insecticides naturels. Tout cela peut générer de nouvelles sources de revenus pour les agriculteurs.

ODD 3: Donner aux individus les moyens de vivre une vie saine et promouvoir le bien-être à tous les âges

Le projet Kitalu sensibilise aux sujets de santé grâce à ses formations et ses bulletins d’information. Son programme d’enseignement sur le VIH/sida aborde la cause, les mythes, la prévention, les préjugés, la contagion, la nutrition, le deuil et d’autres aspects liés au VIH/sida. Ces informations sont présentées lors de réunions mensuelles. La prévention du paludisme est également incluse dans le matériel du projet Kitalu.

ODD  15: Préserver et restaurer les écosystèmes terrestres

Les agriculteurs les plus pauvres dépendent de terres saines pour leur subsistance même. Le déboisement expose le sol à l’érosion, qui provoque la dégradation certaine des sols. Les agriculteurs  doivent alors se déplacer vers d’autres terres, défrichent à nouveau les arbres et le même cycle reprend. Ce projet aide à briser ce cycle et à remettre en production des terres dégradées.

Les résultats

  • La déforestation est une cause majeure de pauvreté et facteur aggravant du changement climatique. Ce projet travaille avec des petits groupes d’exploitants locaux pour lutter contre ce phénomène.
  • Le projet Kitalu offre aux agriculteurs, femmes et hommes, une subvention annuelle pour chaque arbre planté, ainsi qu'un accès aux bénéfices futurs et long-termes issus du marché mondial et des crédits carbone générés.
  • Les petits exploitants se joignent à des groupes communautaires où ils partagent et reçoivent soutien et accès à l'éducation. Le programme comprend également une formation sur divers sujets de santé, parmi lesquels une sensibilisation des communautés locales au VIH/SIDA, au paludisme et à d'autres questions de santé majeures .

Parlez à un expert aujourd'hui

33 (0) 1 83 64 08 70
Renseignez-vous en ligne