Madre de Dios : Projet forestier amazonien

Location: Pérou
Ce projet vérifié de compensation carbone réduit considérablement la déforestation et aide à établir des pratiques de gestion durable des forêts.

Résumé du projet

Près de la ville antique de Machu Picchu, dans le corridor de conservation Vilcabamba-Amboro, la construction d’une route interocéanique reliant le Brésil au Pérou met en péril la forêt tropicale et sa biodiversité, très riche dans cette zone.

En renforçant la surveillance dans la région et en établissant des pratiques de gestion durable des forêts, ce projet réduit considérablement la déforestation et la menace de déplacement des communautés et d’exploitation illégale. Le projet préserve un habitat précieux qui compte des espèces menacées et des communautés tribales.

Certifié par

Alignement sur les Objectifs de développement durable

ODD 8 : Promouvoir une croissance économique soutenue et inclusive, le plein-emploi productif et le travail décent pour tous

Tous les employés du projet sont péruviens et 70 % d’entre eux sont locaux dans la région afin d’assurer une contribution à l’emploi local.

ODD 11 : Faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables

La conservation de la forêt pluviale assure la résilience et la durabilité des communautés tribales qui en dépendent.

ODD 13 : Prendre d’urgence des mesures pour lutter contre les changements climatiques et leurs répercussions

La conservation de cette zone de forêt pluviale contribue à la réduction des émissions et à l’atténuation les changements climatiques.

ODD 15 : Préserver et restaurer les écosystèmes terrestres, en veillant à les exploiter de façon durable, gérer durablement les forêts, lutter contre la désertification, enrayer et inverser le processus de dégradation des sols et mettre fin à l’appauvrissement de la biodiversité

La prévention de déforestation protège la flore et la faune indigènes, en particulier les espèces menacées.

Les résultats

  • 100 000 hectares de forêt amazonienne protégée au Pérou.
  • 35 espèces en danger surveillées.
  • Plus de 470 emplois créés.
  • 100% des employés sont péruviens, avec des initiatives pour l’émancipation des femmes (construction d’une boutique de bijoux locaux).
  • Développement de l’écotourisme dans la région.
  • Initiative en faveur de l’éducation : financement d’équipements pour les élèves des communautés locales.
  • 2 communautés indigènes protégées (Yine et Huitoto).
  • 25 072 135 tCO₂e évitées sur une durée de 38 ans.

Parlez à un expert aujourd'hui

33 (0) 1 83 64 08 70
Renseignez-vous en ligne