Foyers améliorés à faible dégagement de fumée au Soudan

Location: Soudan
Ce projet primé est le premier projet de crédits carbone enregistré au Soudan et le premier à être développé dans une zone de conflit. Il est d’une importance primordiale pour les familles impactées, car les maladies causées par la fumée de cuisson à l'intérieur tuent chaque année plus de personnes que le paludisme et touchent de façon disproportionnée les femmes et les enfants.

Résumé du projet

Le projet a été développé pour améliorer la santé des populations locales en remplaçant les méthodes de cuisson traditionnelles – combustion du bois et du charbon de bois à l’intérieur de la maison – par des foyers au GPL à faible dégagement de fumée.

90% des familles au Soudan utilisent la biomasse pour leurs foyers, et pour 10 arbres abattus, seulement 1,5 en est reboisé. De plus, la combustion du bois libère de grandes quantités de particules, de monoxyde de carbone et d’autres polluants. Le projet contribue à réduire à la fois la déforestation et les risques pour la santé humaine causés par la combustion de la biomasse.

Certifié par

Alignement sur les Objectifs de développement durable

ODD 3 : Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que l’inhalation de fumée des poêles à bois traditionnels équivaut à fumer deux paquets de cigarettes par jour. Les bénéficiaires du projet bénéficient d’une meilleure qualité de l’air intérieur, ce qui réduit les maladies respiratoires.

ODD 5 : Parvenir à l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles

Le projet réduit le temps de collecte du bois pour les femmes, améliore leur santé, et leur offre aussi des possibilités d’emploi. Par exemple, ils aident à entreprendre les enquêtes du projet.

ODD 7 : Garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes, à un coût abordable

Les foyers sont rendus abordables pour les familles grâce à des prêts de micro-financement, gérés par le réseau du Development Association Network, dirigé par des femmes. Les foyers sont également plus efficaces et plus abordables à utiliser que des foyers traditionnels.

ODD 13 :  Prendre d’urgence des mesures pour lutter contre les changements climatiques et leurs répercussions

Le GPL émet moins de gaz à effet de serre que tout autre combustible fossile, avec 50 % moins d’émissions de carbone que le charbon et 20 % moins que le mazout de chauffage. Le projet a permis d’économiser 232 000 tCO2e à ce jour.

Les résultats

  • Près de 100 % des familles qui utilisent les nouveaux foyers livrés par le projet affirment que la qualité de l'air intérieur s'est grandement améliorée.
  • Chaque foyer installé au Darfour permet d'économiser 4,5 tCO₂e, soit l'équivalent d'un passager voyageant 3 fois entre Londres et New York.
  • La « Global Alliance for Clean Cookstoves » affirme que la cuisson au GPL à faible dégagement de fumée réduit la plupart des principaux polluants de plus de 95 % et réduit la consommation d'énergie de 50 à 70 %.
  • 100 % des familles ont constaté une diminution de la dépense énergétique.
  • 26% des femmes lancent de nouvelles activités génératrices de revenus, et 8% d'entre elles développent des activités existantes sans avoir à ramasser du bois, ce qui leur permet de gagner du temps.
  • 58 % des femmes ont dit qu'elles avaient plus de temps à consacrer à leurs enfants.
  • 48% des femmes interrogées ont déclaré que leurs maris ont même montré plus d'intérêt pour la cuisine avec les nouveaux réchauds.

Parlez à un expert aujourd'hui

33 (0) 1 83 64 08 70
Renseignez-vous en ligne