Science-based target : Accompagnement de Groupe SEB dans sa stratégie de réduction des émissions

Étude de cas :
Groupe SEB
Groupe SEB, un des leaders mondiaux de l’électroménager a souhaité consolider sa stratégie climatique en établissant un objectif de réduction de ses émissions basé sur la science selon le cadre proposé par la Science-Based Target Initiative (SBTi). Les experts EcoAct ont pu leur apporter leur expertise et leur support méthodologique pour définir la trajectoire de réduction et les objectifs SBT de Groupe SEB.

Empreinte carbone

La mesure de votre empreinte carbone est le point de départ pour comprendre votre impact sur le climat et sur l’environnement.

Science-based targets

Les Science-Based Targets (SBTs) sont des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre qui fournissent aux organisations une trajectoire alignée sur la science du climat. Définir un SBT fait partie intégrante d’une stratégie climatique crédible.

Quels

défis ?

Depuis de nombreuses années, Groupe SEB a fait preuve d’un engagement environnemental assumé, notamment en matière de durabilité et de réparabilité des produits.

Représentant 15 millions de tonnes d’équivalent CO2 en 2018, la volonté du groupe SEB était de définir une stratégie et un objectif de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre. Ils ont fait appel aux experts EcoAct pour les accompagner dans la définition d’un objectif et d’une trajectoire de réduction de leurs émissions compatible avec un réchauffement climatique en dessous de 2 °C. Concrètement, le groupe SEB souhaitait obtenir un support méthodologique pour pouvoir établir et soumettre ses objectifs à l’initiative SBT et ainsi avancer sereinement dans sa stratégie climat.

Pour définir un objectif de réduction des émissions aligné avec la science climatique (Science-based target ou SBT), Groupe SEB a dû adapter son empreinte carbone en utilisant le GHG Protocol, pré-requis méthodologique pour la définition d’objectifs SBT. Une revue critique de la part d’EcoAct a permis de réaliser une analyse plus approfondie des émissions liées au transport pour obtenir une vision exhaustive et la plus réaliste possible.

Ce support méthodologique a permis de mettre en évidence les deux postes d’émissions les plus importants : les émissions générées par les produits vendus et celles liées aux intrants c’est-à-dire à l’achat de produits et services. A partir de l’inventaire des émissions, la trajectoire de réduction des émissions a pu être déterminée.

 

Groupe SEB

Présent dans plus de 150 pays, Groupe SEB, né en France en 1857, produit chaque année plus de 250 millions de produits se divisant en 3 catégories : le petit électroménager, les articles culinaires et les machines professionnelles. Le groupe possède plus de 30 marques (Moulinex, Tefal, Calor, Rowenta, etc.) et se positionne en tant que leader de l’électroménager dans près de 25 pays.
En 2020, Groupe SEB a réalisé un chiffre d’affaires se rapprochant des 7 milliards d’euros grâce à ses 34 000 collaborateurs et ses 42 sites industriels.
Depuis 2007, le groupe a lancé son Fonds pour apporter son soutien à des associations visant à réinsérer des personnes en situation d’exclusion.

"EcoAct est un partenaire de confiance qui nous a accompagné dans la validation de nos objectifs Science-Based Target il y a deux ans. Leurs équipes continuent depuis de conseiller le Groupe SEB dans la mise en œuvre des différentes étapes de notre stratégie bas-carbone."

Amandine Boucher
Chef de projet développement durable, Groupe SEB

Les solutions

apportées

La mission avec Groupe SEB est passée par plusieurs étapes jusqu’à la validation de leur SBT auprès de l’initiative SBT, gage d’un réel engagement à réduire leurs émissions. A l’heure actuelle, l’intérêt autour de l’initiative Science-Based Targets ne fait qu’augmenter ; plus de 1300 organisations se sont engagées dans leur transition bas-carbone dont plus de 600 avec des objectifs validés par la SBTi.

Après avoir étudié l’empreinte carbone du groupe, nos experts ont pu les conseiller dans le choix de l’approche la plus appropriée pour définir ses objectifs SBT ; la méthodologie dite sectorielle (Sectoral Decarbonization Approach ou SDA) a ainsi été utilisée. Cette approche permet de calculer le budget carbone d’une organisation en fonction de son chiffre d’affaires (actuel et à venir) tout en prenant en compte le potentiel de réduction des émissions global du secteur.

La définition d’un SBT passe aussi par l’établissement de la trajectoire « business-as-usual » c’est-à-dire un scénario où aucune action n’est entreprise pour réduire les émissions. Cette trajectoire permet de suivre ses réductions d’émissions en les comparant avec sa trajectoire cible.

Le groupe s’est ainsi engagé à réduire de 40 % les émissions liées au scope 1 et 2 d’ici à 2023 et de 60 % d’ici à 2030. Pour les émissions de scope 3, aussi appelées émissions de la chaîne d’approvisionnement, Groupe SEB s’est engagé à les réduire de 40 % d’ici à 2030 par produit et par rapport à l’année 2016. Ces objectifs de réduction, alignés sur la trajectoire en dessous de 2 °C de réchauffement climatique par rapport au niveau préindustriel, ont été validés par l’initiative SBT en 2019.

Depuis, Groupe SEB a mis en place de nombreuses actions pour pouvoir atteindre cet objectif avec, entre autres :

  • La mise en place de Power Purchase Agreement (PPA) qui permet de contractualiser sur le long terme l’achat d’énergie renouvelable pour décarboner leur scope 2 ;
  • La réduction de l’empreinte carbone des transports en favorisant les transports alternatifs (rail ou voie fluviale) ou en s’engageant dans la démarche Fret 21 lancée par l’ADEME et l’AUTF
  • Un travail sur l’éco-conception des produits en choisissant des fournisseurs en fonction de leur impact environnemental. D’ici à 2023, le groupe souhaite « zéro sous-emballage plastique, zéro polystyrène expansé (PSE) et 90 % de fibres recyclées dans les cartons ».

EcoAct accompagne également Groupe SEB dans sa réponse aux questionnaires du CDP, cadre de reporting environnemental reconnu. Le CDP permet aux organisations d’obtenir un état des lieux de leur performance en matière de lutte contre le changement climatique, d’utilisation de l’eau, de gestion des forêts et de management des chaînes d’approvisionnement.

 

Les résultats

  • Objectif de réduction d'émissions de 40 % sur le scope 1 et 2 d'ici à 2023 et de 60 % d'ici à 2030
  • Engagement de réduction des émissions du scope 3 de 40 % d'ici à 2030
  • Validation des objectifs par la Science based target initiative
  • Mise en place d'actions concrètes de réduction dans le cadre de la stratégie climat du groupe

Le conseil d'expert

Commence ici.

Parlez à un expert aujourd'hui

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. You can find out more about which cookies we are using in our privacy policy.