Renforcer sa stratégie climat grâce à la mise en œuvre des recommandations de la TCFD

Étude de cas : Vivendi
Vivendi, groupe industriel spécialisé dans les contenus, les médias et la communication, s’est appuyé sur l’expertise d’EcoAct pour analyser des écarts et des solutions pertinentes en vue d’une pleine mise en application des recommandations du groupe de travail international sur la transparence des risques financiers liés au climat (Task Force on Climate-related Financial Disclosures, TCFD), avec à la clé une matrice de correspondance facilitant l’intégration des risques climatiques au cœur de sa stratégie d’entreprise.

Les défis relevés

Le rapport spécial du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) publié en 2018 démontre l’urgence de limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C par rapport à son niveau préindustriel, ainsi que d’intensifier les efforts pour faire face aux conséquences du dérèglement du climat.

Alors que l’empreinte carbone du numérique ne cesse de croître et que nous sommes de plus en plus confrontés au risque de raréfaction des ressources stratégiques, l’exigence des parties prenantes et de la société envers les entreprises œuvrant dans le secteur des nouvelles technologies de l’information et de la communication va crescendo.

Conscient de l’ampleur des enjeux, Vivendi a fait le choix d’intégrer à la fois la lutte contre le dérèglement climatique et la protection de l’environnement au cœur de ses engagements. Signataire du French Business Climate Pledge (engagement des entreprises françaises en faveur du climat) depuis 2019, le groupe s’est appuyé en 2020 sur l’expertise d’EcoAct pour définir sa trajectoire bas-carbone compatible avec l’accord de Paris à l’aide des méthodologies de l’initiative Science-based target. Cette trajectoire vise à inclure l’ensemble des filiales du groupe : Universal Music, Canal+, Havas, Editis, Gameloft, Dailymotion, Vivendi Village.

Accompagné par EcoAct, Vivendi a notamment relevé le défi de la mesure de l’empreinte carbone directe comme indirecte liée à la diffusion des contenus numériques de ses marques, de la trajectoire de réduction d’émissions fondée sur la science climatique et de la prise en compte des recommandations de la TCFD. Cette dernière démarche fait l’objet du présent cas pratique.

Groupe industriel intégré dans les contenus, les médias et la communication, Vivendi est présent sur toute la chaîne de valeur qui va de la découverte des talents à la création, l’édition et la distribution de contenus.
Universal Music Group est le leader mondial de la musique présent tant dans la musique enregistrée que l’édition musicale et le merchandising. Il dispose de plus de 50 labels couvrant tous les genres musicaux.
Groupe Canal+ est le numéro un de la télévision payante en France, présent également en Afrique, en Pologne, au Vietnam et au Myanmar. Sa filiale Studiocanal est un leader européen dans la production, l’acquisition et la distribution de films de cinéma et de séries TV.
Havas est l’un des plus grands groupes de communication au monde. Il est organisé en trois unités opérationnelles qui couvrent l’ensemble des métiers du secteur : créativité, expertise média et santé / bien-être.
Editis est le deuxième groupe d’édition français fédérant près de 50 maisons prestigieuses et leader dans plusieurs domaines dont la littérature générale, la jeunesse, le pratique, l’illustré, et l’éducation et référence.
Leader dans la création et l’édition de jeux, Gameloft développe des jeux pour toutes les plateformes numériques, dont deux sont classés dans le « Top 10 des jeux les plus téléchargés au monde » d’App Annie.
Vivendi Village rassemble Vivendi Ticketing (billetterie au Royaume-Uni, en France, en Espagne, en Allemagne, en Belgique, en Suisse, aux Pays-Bas et aux Etats-Unis), la salle de spectacles L’Olympia et le Théâtre de l’Œuvre à Paris, les salles de spectacles CanalOlympia en Afrique et Olympia Production (entité de production de spectacles et de concerts).

« L’adoption des recommandations de la TCFD est un enjeu majeur pour Vivendi, que ce soit en tant qu’élément de réponse aux attentes des parties prenantes (investisseurs, agences de notation, ONG…) ou en tant qu’appui à la structuration de notre démarche de lutte contre le réchauffement climatique. Grace à l’expertise et à l’efficacité d’EcoAct, nous avons pu initier dans un laps de temps très court les premières étapes de notre mise en conformité avec la TCFD, et déterminer également avec eux les prochains objectifs à atteindre afin d’aller encore plus loin dans cette démarche. »
Philippe Maesen
Environmental reporting coordinator, Vivendi

La solution apportée

La résilience des stratégies et des plans d’investissements des entreprises est de plus en plus scrutée par leurs parties prenantes, notamment par leurs investisseurs. Face à l’exigence croissante de la transparence des entreprises sur les risques financiers liés au climat, Vivendi a décidé de renforcer sa communication sur les impacts du changement climatique sur ses activités. Dans cet objectif, le groupe s’appuie sur les recommandations de la TCFD, qui sont une référence en la matière.

Depuis leur publication en 2017, les recommandations du Groupe de travail sur la publication d’informations financières relatives au climat (Taskforce on Climate-related Financial Disclosures, TCFD) ont transformé le paysage du reporting responsable. Ce groupe de travail, créé dans le cadre du Conseil de stabilité financière du G20, a structuré ses recommandations autour de quatre grandes thématiques : la gouvernance, la stratégie, la gestion des risques, ainsi que les mesures et objectifs.

La TCFD recommande notamment l’utilisation de scénarios climatiques dans la formulation d’une stratégie de résilience envers les risques liés au dérèglement climatique. Cette recommandation d’analyse par scénarios des enjeux climat est également reprise dans la majorité des cadres de reporting visant à informer les acteurs financiers, y compris les cadres obligatoires.

Comment mieux gérer les risques relatifs au climat ? Pour répondre à cette question et pour s’aligner sur les recommandations de la TCFD, Vivendi a confié à EcoAct l’établissement d’un diagnostic comprenant un état des lieux, des points forts et des axes d’améliorations. L’évaluation du niveau d’avancement de Vivendi dans la prise en compte des recommandations de la TCFD a permis de formuler des recommandations pour une mise en conformité.

Les résultats

  • • Un diagnostic d’expert permettant de dresser une matrice de correspondance à l’égard des recommandations de la TCFD, identifiant ainsi les axes d’amélioration pour une mise en conformité de la stratégie climat du Groupe Vivendi.

Télécharger notre eBook

Notre eBook vous guidera à travers les recommandations de la TCFD, en analysant le contenu de ces recommandations, leur importance stratégique pour votre organisation et la manière dont vous pouvez vous en saisir pour mieux anticiper les risques et les opportunités liés au changement climatique.

Télécharger maintenant

Toutes les demandes

Renseignez-vous en ligne

Contactez nous