Opportunités à saisir à travers une stratégie de neutralité carbone

Publié 8th février 2019 par Magdalena Mazurek

Depuis la COP 21 et l’adoption de l’Accord de Paris, nombre de pays et d’entreprises s’engagent à agir sur la question du changement climatique à travers un objectif commun : la neutralité carbone

Qu’est-ce que cela signifie pour une entreprise ? Pourquoi définir un engagement de neutralité carbone ?

Neutralité carbone : ça veut dire quoi ?

La neutralité carbone suppose de comptabiliser et de réduire les émissions de CO2 sur la chaîne de valeur de l’entreprise, et de compenser les émissions résiduelles par des puits de carbone naturels ou à travers des crédits carbone.  Viser le « zéro émissions carbone » vous permet d’attester votre démarche de neutralité carbone.

Pourquoi s’intéresser à la neutralité carbone ?

A première vue chronophage et nécessitant un engagement soutenu, la neutralité carbone offre en contrepartie une réelle opportunité : la démarche est aujourd’hui reconnue comme étant un véritable levier de performance pour les organisations. Elle présente de nombreux avantages :

  • projette votre organisation dans l’avenir
  • permet d’anticiper les évolutions législatives imminentes découlant de la ratification par 184 nations dans le monde entier de l’Accord de Paris sur le changement climatique : s’engager dans une stratégie de neutralité carbone dès aujourd’hui garantira une longueur d’avance à votre organisation dans un contexte réglementaire en mouvement.

Ajoutons que plus les organisations s’engagent à réduire leurs émissions, plus elles sont à même de contribuer à limiter l’augmentation des températures à 1,5° – recommandation du GIEC – et à contrer les impacts catastrophiques du changement climatique, notamment les impacts physiques aux effets négatifs sur l’activité des entreprises.

Répondre aux attentes des investisseurs

Les entreprises doivent répondre aux exigences croissantes des consommateurs et des investisseurs en rendant compte de leurs actions en matière de changement climatique.

Le secteur bancaire évolue visiblement vers des politiques de financement qui se désengagent des industries à haute teneur en carbone et les gestionnaires de fond, comme les assureurs, commencent à pénaliser les entreprises défaillantes en matière d’action climatique.

L’engagement de neutralité carbone permet de répondre à ces exigences : il vous permet de rendre clairement compte de votre posture d’écoute des parties prenantes et de vos actions, et ce, à partir de référentiels reconnus.

Dans une perspective interne, nombre d’études montrent que les nouvelles générations privilégient les entreprises à impact positif. C’est donc aussi une opportunité de fédérer vos collaborateurs autour de valeurs fortes  et d’un engagement concret en faveur du climat.

Faire la difference

La neutralité carbone fournit un avantage compétitif au sein de votre secteur d’activité. A titre d’exemple pour le secteur des boissons, le groupe Calsberg s’est engagé dans une politique de neutralité carbone à travers son initiative « Ensemble vers un impact zéro ».

Il s’agit pour l’entreprise, non seulement de contribuer à l’action climat mais d’incarner concrètement  son programme « Industry-leading sustainaibility ambitions ». Avec à la clé une opportunité de se différencier sur le marché, de promouvoir son engagement auprès de ses clients et de ses collaborateurs, et, avec l’ouverture en 2017 de sa première brasserie neutre en carbone en Suède, de se positionner comme un acteur industriel innovant.

La neutralité carbone permet également de soutenir vos obligations de divulgation à partir de données pertinentes. Elle peut être utilisée pour votre rapport annuel et facilite votre alignement avec les nouvelles exigences de reporting, telles que les recommandations TCFD. Ce qui vous permet de vous situer au dessus du niveau standard.

Réduire les couts par des mesures d’efficacité énergétique.

Réduire vos émissions de CO2 passe par l’identification de mesures d’efficacité énergétique susceptibles de réduire les coûts énergétiques. De nombreuses organisations dégagent des économies substantielles. Le groupe Microsoft a lancé en 2013 le projet « bâtiment intelligent » en utilisant des solutions software pour améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments, pour aligner leurs process, et pour garantir des environnements de travail plus confortables. 1,5 millions de dollars ont ainsi été économisés et l’investissement rentabilisé en 18 mois.

Contribuer aux objectifs de développement durable

Les objectifs de développement durable (ODD) ont été établis par les Nations-Unies et constituent un appel à l’action pour mettre fin à la pauvreté, protéger la planète et garantir paix et prospérité aux populations.

Pour atteindre la neutralité, la plupart de entreprises achètent des crédits carbone pour compenser leurs émissions résiduelles. Mais il est possible de créer de la valeur au-delà du simple fait de réduire à travers la compensation. Les projets les plus qualitatifs permettent d’aider à intégrer les objectifs de développement durable au niveau des communautés, en stimulant l’économie, en développement des technologies innovantes durables et en contribuant positivement à l’égalité et au bien-être. De tels projets vous aideront à attester de votre action sur la dimension sociale et contribution pour un monde durable et prospère, bénéfique à tous.

Autant d’opportunités à saisir à travers une stratégie de neutralité carbone.

Télécharger notre Note d'analyse

La neutralité carbone fait aujourd’hui l’objet d’un engouement de plus en plus fort : chaque mois, partout dans le monde, des États, des métropoles et des entreprises s’engagent sur cet objectif ambitieux.

Télécharger maintenant