Deux ans après la COP21, les émissions mondiales de gaz à effet de serre sont reparties à la hausse en 2017. Le défi est donc désormais de faire rentrer l’Accord de Paris dans l’économie réelle, de passer de l’engagement à l’action en décarbonant notre économie. Où se situent les entreprises françaises face à cet enjeu ? Pour répondre à cette question, le Groupe EcoAct publie aujourd’hui un rapport inédit sur la performance climat des entreprises du CAC 40.  

Le 31 octobre dernier, une semaine avant l’ouverture de la COP23, un rapport de l’ONU nous mettait en garde contre la faiblesse des engagements des Etats face au changement climatique (les Contributions Déterminées au niveau National), qui couvriraient à peine un tiers des réductions d’émissions nécessaires pour suivre la trajectoire 2°C. Deux ans après l’adoption de l’Accord de Paris, il apparaît ainsi de plus en plus nettement que l’action des seuls pouvoirs publics ne sera pas suffisante pour réussir la transition bas-carbone. Où en sont les principales entreprises françaises en la matière ?  Quel rôle jouent les entreprises du CAC 40 dans la décarbonisation de notre économie ?

La législation joue un rôle moteur dans la performance climat du CAC 40

Depuis la loi Grenelle II, la France se distingue par une législation pionnière et stricte dans l’évaluation et le reporting de l’empreinte carbone et du risque climat. Toutes les entreprises du CAC 40 évaluent ainsi les risques que le changement climatique fait peser sur leurs activités, la plupart mettant en œuvre des stratégies d’adaptation afin de maîtriser ce risque et de saisir les opportunités liées à la transition énergétique.

%

des entreprises identifient le changement climatique comme un risque pour leur activité.

entreprises communiquent sur un objectif de réduction de leur empreinte carbone.

entreprise a défini un objectif dit « science based ».

entreprises se sont engagées à se désinvestir des énergies fossiles.

entreprises déclarent utiliser un prix du carbone interne.

entreprises déclarent compenser actuellement leurs émissions de gaz à effet de serre.

entreprise est actuellement neutre en carbone.

entreprises proposent au moins un produit neutre en carbone.

Des entreprises françaises en panne d’innovation

Cependant, les entreprises du CAC 40 ne dépassent que rarement cette première étape de l’action climatique, consistant à évaluer son empreinte et son exposition au risque, pour développer une stratégie bas-carbone à long-terme en intégrant l’enjeu climatique au cœur de leur business model.

Performance climat : des entreprises pionnières

Toutes les entreprises du CAC 40 n’affichent pas pour autant des résultats homogènes et certaines se distinguent en adoptant des pratiques pionnières, au-delà des seules exigences réglementaires. Ces dernières ont en effet perçu le levier de performance et d’innovation que pouvait représenter pour elles la transition bas-carbone.

Retrouvez le palmarès, issu de notre rapport, sur les entreprises du CAC 40 les plus performantes face à l’enjeu climat :

  • Schneider Electric 79%
  • Solvay 73%
  • Unibail-Rodamco 73%
  • Veolia 72,5%
  • Peugeot 72%
  • Renault 72%
  • Danone 72%
  • Société Générale 70%
  • Axa 70%
  • L’Oréal 70%
Share This