Serragem – Projet de biomasse

Brésil
Serragem est un projet de déploiement de la biomasse en remplacement du bois de chauffage pour alimenter deux usines de céramique tout en soutenant les populations les plus vulnérables grâce à des initiatives sociales.
  • Énergie renouvelable

Résumé

du projet Serragem

Au Brésil, la fabrication de briques de construction nécessite environ 45 000 tonnes de bois par an. Cette exploitation du bois contribue ainsi largement à la déforestation de la forêt amazonienne.

Le projet Serragem a développé un nouveau modèle de brique à base de biomasse grâce à deux usines situées dans la municipalité de São Miguel do Guamá au Brésil.

Soucieuses de réduire leur impact sur l’environnement, ces entreprises ont choisi d’utiliser des résidus de biomasse à base de graines d’açai et de sciure de bois, réduisant ainsi la pression sur la forêt indigène et protégeant la biodiversité.

En outre, le projet se concentre sur l’impact social de la production de ces plantes et les avantages qu’elles peuvent apporter aux communautés locales.

Découvrez sur notre chaîne Youtube la vidéo de notre dernière visite terrain !

Certifié

par

Alignement sur

les Objectifs de développement durable

ODD 7 : Assurer l’accès à des services énergétiques fiables, durables et modernes à un coût abordable.

Le projet utilise environ 2 166 tonnes de résidus de biomasse par mois pour produire cette énergie. C’est une ressource gratuite et accessible à tous qui ne nécessite pas de déforester.

ODD 8 : Promouvoir une croissance économique durable et un travail décent pour tous.

Ce projet a un impact économique positif grâce à la création d’emplois dans les usines de céramique. De plus, l’accès à la formation et aux soins de santé est amélioré au sein des entreprises.

ODD 13 : Prendre des mesures urgentes pour lutter contre le changement climatique et ses impacts.

Le projet contribue à la lutte contre la déforestation et à la protection de la forêt amazonienne. Environ 896 070 téqCO2 sont réduites grâce à ce projet.

Les résultats

  • Lancé en 2007, le projet a déjà permis de réduire 577 290 téqCO2 au cours de ses dix premières années d'activité, et devrait permettre d'éviter 318 780 téqCO2 supplémentaires d'ici à 2027 ;
  • 1 773 hectares de forêts sont protégés grâce au remplacement du bois par de la biomasse renouvelable ;
  • Les déchets sont recyclés dans le processus de production et les excédents sont donnés à des entités locales ;
  • 220 employés travaillent dans les usines de céramique ;
  • Des salles spécifiques pour la formation des employés ont été aménagées dans les entreprises ;
  • Les zones d'extraction de l'argile sont converties en viviers pour élever et vendre des poissons de manière durable ;
  • En parallèle, le projet soutient un centre de réhabilitation pour toxicomanes et alcooliques ;
  • Le projet finance également certains frais médicaux pour les personnes atteintes de maladies graves ;
  • Pour intégrer les enfants des quartiers vulnérables, le projet finance aussi des cours de capoeira.

Parlez à un

expert aujourd'hui

33 (0) 1 83 64 08 70
Suivez-nous ici :
© 2022 EcoAct.
Tous les droits sont réservés.
This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. You can find out more about which cookies we are using in our privacy policy.