Ribeirinhos – Projet forestier au Brésil

Brésil
Le projet Ribeirinhos vise à fournir des certificats de propriétés aux populations de la région garantissant une stabilité et une sécurité foncière aux ménages.
  • Foyers améliorés
  • Plantation d’arbres
  • Préservation des forêts

Résumé

du projet

Dans la région de Para, près des communautés d’Anapu et de Pacajà, les populations de la région, par leur statut de « peuple traditionnel », ne possèdent pas de titre de propriété. De ce fait, des groupes d’exploitants utilisent cette situation comme prétexte pour déclarer cette zone comme « instable » et entrent illégalement dans la région en annexant des zones sans que les habitants puissent prouver leur propriété. Lorsqu’ils s’emparent de ces terres, ils y mènent une déforestation illégale qui contribue au dérèglement climatique.

Le projet Ribeirinhos vise à fournir des certificats de propriétés aux foyers vivants dans la région pour garantir une stabilité et une sécurité foncière aux habitants.

Grâce à ce projet, la région est protégée contre l’exploitation forestière illégale et le braconnage. Enfin, le projet fournit aux ménages une formation sur l’agriculture durable ainsi que sur la production de manioc, de capuacu, de pitaya et d’autres fruits pour subvenir à leurs besoins.

Certifié

par

Alignement sur

les Objectifs de développement durable

ODD 2: Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire et améliorer la nutrition et promouvoir une agriculture durable

Le projet Ribeirinhos fournit 504 foyers de cuisson améliorés pour développer l’accès à une énergie et un mode de cuisson plus propre et moins nécessiteux en bois pour les communautés.

ODD 12: Etablir des modes de consommation et de production durables

Le projet développe et forme des communautés à des pratiques d’agriculture durable pour améliorer leurs moyens de subsistance tout en protégeant la biodiversité. De nombreuses espèces de fruits sont cultivées telles que le capuacu, l’açai, la pitaya, la banane et la mangue.

ODD 13: Prendre d’urgence des mesures pour lutter contre les changements climatiques et leurs répercussions

Ce projet évite la déforestation et protège la zone des exploitants, évitant ainsi plus de 40 millions CO2teq pendant la durée de vie du projet.

Les résultats

  • Plus de 40 millions de CO2teq sont évitées pendant toute la durée du projet.
  • 165 000 hectares sont protégés contre l'exploitation forestière illégale. De plus, cette zone offre des habitats à de nombreuses espèces qui auraient été chassées si le projet n'avait pas été déployé : le tatu, le paca, le venado (cerf), le cutia (rongeur), le jabuti (tortue)…
  • Plus de 504 familles ont bénéficié de foyers de cuisson améliorés pour améliorer leurs moyens de subsistance.
  • 1 500 ménages bénéficient du programme et sont désormais protégés de la menace d'accaparements illégaux de leurs terres.
  • Le projet développe des programmes d'agroforesterie et offre une formation aux communautés afin qu'elles puissent cultiver et vendre des productions fruitières et améliorer leur mode de vie. De nombreux fruits sont produits grâce à des méthodes d'agriculture durable : la cassave, le capuacu, l’açai, la pitaya, la banane et la mangue

Parlez à un

expert aujourd'hui

33 (0) 1 83 64 08 70