Itace – Projet de reforestation

Niger
Le projet Itace vise à lutter contre la désertification et la pauvreté en plantant 8 000 hectares d’arbres à travers le Niger selon la norme VERRA.
  • Plantation d’arbres

Résumé

du projet

Avec environ 80 % de sa population vivant avec moins de 2 dollars par jour, le Niger est l’un des pays les plus pauvres du monde. Cette nation africaine enclavée souffre également de fortes sécheresses et de pénuries alimentaires, les deux tiers de sa surface étant couverts par le désert. Les effets du changement climatique auront un impact dramatique sur sa population dans les années à venir.

Le projet Itace vise à planter 8 000 hectares d’acacias du Sénégal dans tout le pays en impliquant les populations locales dans la gestion des forêts. Ce projet vise également à produire de la gomme arabique qui sera vendue à l’étranger, stimulant ainsi l’économie locale et créant de la richesse là où elle est le plus nécessaire.

Certifié

par

Alignement sur

les Objectifs de développement durable

ODD 1 : Pas de pauvreté

3 millions d’euros générés au total pour les populations locales grâce aux revenus générés par les crédits carbone et la vente de gomme arabique.

ODD 3 : Bonne santé et bien-être

Mise à disposition de produits pharmaceutiques et d’infrastructures de soins dans ces zones rurales

ODD 4 : Éducation de qualité

Fourniture d’équipements scolaires dans les zones rurales

ODD 8 : Travail décent et croissance économique

Plus de 71 000 emplois créés pour les populations rurales, pauvres et isolées grâce au projet

ODD 13 : Action climatique

150 000 tonnes de CO2 capturées à ce jour et 25 000 tonnes par an en moyenne sur la durée de vie du projet.

ODD 15 : Vie terrestre

Lutte contre la désertification et enrichissement des écosystèmes

Les résultats

  • Le projet Itace vise à planter environ 8 000 hectares d'acacias du Sénégal sur 26 sites dans le pays. Jusqu'à présent, environ 7 200 hectares ont déjà été plantés au cours du projet.
  • 7 millions d'arbres plantés qui contribuent à la lutte contre la désertification dans la région du Sahel
  • Environ 71 500 emplois ont été créés pour cultiver, collecter et gérer les plantations d'acacias, offrant ainsi une source de revenus à des milliers de foyers.
  • Environ 80 % des revenus générés par la vente des crédits carbone sont partagés avec les villages locaux.
  • Environ 116 000 bénéficiaires à travers le projet grâce à la création d'emplois, la fourniture de matériel pharmaceutique, de fournitures scolaires, d'équipements de santé et de logements
  • Création d'emplois à temps partiel et saisonniers pour les femmes par la mise en place d'une culture maraîchère
  • 22 communautés rurales impliquées et contribuant au développement de l'industrie de la gomme arabique au Niger.
  • 150 000 tonnes de CO2 capturées à ce jour grâce au projet

Parlez à un

expert aujourd'hui

33 (0) 1 83 64 08 70
This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. You can find out more about which cookies we are using in our privacy policy.