RE2020 : quels impacts pour le secteur du bâtiment ?

La Règlementation environnementale 2020 est une nouvelle réglementation dédiée aux acteurs du bâtiment du secteur public et privé (maîtres d’ouvrage, maîtres d’œuvre, bureaux de contrôles, fabricants, etc.). Cette nouvelle norme environnementale vient renforcer les exigences de la précédente Réglementation thermique 2012 (RT2012). Quels sont les changements à prévoir pour le secteur du bâtiment ? Pourquoi la RE2020 vise à lutter contre le dérèglement climatique ? Nous vous proposons un décryptage de cette nouvelle réglementation.

RE 2020 habitations

 

Quels sont les objectifs de la RE2020 ?

En vue d’atteindre la neutralité carbone d’ici à 2050, la France doit activer tous les leviers possibles pour réduire ses émissions et optimiser sa performance énergétique. Représentant plus de 25 % des émissions nationales en 2019, le secteur du bâtiment se hisse à la 2ème position des secteurs les plus émetteurs après les transports.

La priorité de la réglementation est donc de diminuer l’impact sur le climat du secteur en optimisant les bâtiments neufs. Pour ce faire, il est prévu d’obliger les acteurs du bâtiment à effectuer une analyse de cycle de vie (ACV) dynamique des bâtiments neufs qui prend en compte les émissions de la construction jusqu’à la démolition. Cette ACV favorisera la réflexion en amont de la construction (éco-conception) afin ainsi d’encourager des modes de construction plus efficients et l’utilisation ciblée de matériaux plus écologiques tout en faisant la part belle aux énergies renouvelables avec une sortie prévue des énergies fossiles dès 2025.

Le second objectif de la RE2020 porte sur la sobriété énergétique et la décarbonation de l’énergie. Avec cette norme, le gouvernement souhaite diviser par trois la consommation énergétique des nouveaux bâtiments par rapport aux constructions existantes. Les futures constructions bénéficieront ainsi d’une isolation renforcée limitant l’usage de la climatisation, du chauffage et également de l’eau chaude. Plusieurs indicateurs seront utilisés pour déterminer le besoin en énergie des nouveaux bâtiments, notamment « l’Indice carbone énergie » ou « IC énergie » qui estime l’impact sur le dérèglement climatique des émissions de gaz à effet de serre (GES) liées aux consommations énergétiques du bâtiment. Avancée majeure dans l’optimisation du secteur : l’IC énergie devra être pris en compte sur tout le cycle de vie du bâtiment.

Enfin, la RE2020 prévoit d’adapter les nouveaux bâtiments aux conditions météorologiques futures pour mieux résister aux vagues de froid ou de chaleur. Par le biais d’un indicateur de confort d’été, un seuil haut et un seuil bas seront fixés et il sera interdit de les dépasser pour améliorer de manière durable le confort des bâtiments l’été.

 

L’analyse de cycle de vie dynamique, c’est quoi ?

Pour réduire l’impact sur le long terme des bâtiments neufs, le gouvernement a choisi d’obliger une ACV dynamique de ceux-ci : une innovation nécessaire pour le secteur.

Une ACV plus classique, appelée « ACV statique », est plus souvent employée pour l’analyse des impacts environnementaux et notamment les émissions carbone d’un produit ou d’un service. Pour aller plus loin, l’ACV dynamique permet de calculer non seulement l’effet d’une tonne de carbone émise à un instant précis mais également son impact sur un horizon temporel défini. Puisque les GES restent des dizaines voire des centaines d’années dans l’atmosphère, le Gouvernement a défini un horizon temporel pour s’aligner avec les trajectoires scientifiques du climat définies par l’Accord de Paris. L’objectif est de favoriser les matériaux biosourcés.

Pour calculer l’ACV d’un bâtiment il faudra donc, par le biais d’un logiciel dédié et d’une équipe experte :

  • Collecter les données sur les produits et les matériaux mis en œuvre et sélectionner la FDES (Fiche de déclaration environnementale et sanitaire) ou le PEP (carte d’identité environnementale) correspondant qui permettent de connaitre l’impact environnemental et sanitaire des produits et matériaux de construction utilisés
  • Modéliser le bâtiment par « lot » de construction (façade, peintures, fondations…)
  • Associer des métrés à ces produits et matériaux (unité, masses, surfaces, mètre linéaire)
  • Produire une analyse comparative avec différentes options de matériaux qui remplissent la même fonction.

 

Quel est le calendrier de mise en œuvre de la RE2020 ?

Pour maximiser l’efficacité de la RE2020, après son entrée en vigueur le 1er janvier 2022, elle aura plusieurs étapes clés et trois jalons (2025, 2028 et 2031) pour réhausser ses exigences petit à petit et atteindre son objectif d’ici à 2031.

RE2020 chronologie

N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez un accompagnement personnalisé dans la mise en œuvre de la RE2020.

Catégories

Vous pourriez aussi être intéressé par...

Comprendre les impacts environnementaux de vos produits et services tout au long de leur cycle de vie vous aidera à prendre les bonnes décisions en matière de développement durable.

La transition des énergies à forte intensité carbone vers des énergies renouvelables est en bonne voie. La législation, les mécanismes du marché et les demandes des consommateurs contribuent tous à la production accrue de technologies rentables et renouvelables. Pour les entreprises, l’achat d’énergie renouvelable est un élément de plus en plus important d’une stratégie énergétique solide et durable.

Faîtes des économies d'énergie pour réduire non seulement vos coûts mais aussi votre impact sur le climat et la planète.

A propos d’EcoAct

Télécharger notre

Fiche descriptive

Il est important que votre stratégie de réduction d’émissions intègre une analyse du cycle de vie (ACV) pour analyser les sources d’impacts de vos produits et/ou services et les réduire.

Chez EcoAct, nous proposons à nos clients une méthodologie en 5 étapes afin d’analyser le cycle de vie de différents produits ou services.

Vous pourriez aussi être intéressé par...

Actualités

Décryptage de la loi énergie-climat

Les derniers rapports du GIEC ont confirmé la situation dramatique du dérèglement climatique et accentué l’urgence d’agir. L’IPBES a publié un rapport historique sur l’état de la biodiversité dans le …
Actualités

Comment l’analyse de cycle de vie permet d’aller plus loin par rapport au calcul de votre empreinte carbone ?

Analyser l’empreinte carbone de votre organisation est un pré-requis nécessaire à tout avancement dans votre trajectoire de réduction des émissions. Mais avez-vous déjà pensé à réaliser une analyse de cycle …
This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. You can find out more about which cookies we are using in our privacy policy.