YEGO évalue l’impact environnemental de ses scooters via l’analyse de cycle de vie

Étude de cas
YEGO
Dans le contexte environnemental fort gravitant autour de la mobilité et des impacts environnementaux liés aux transports, la société YEGO qui propose des scooters en libre-service souhaitait étudier l’impact environnemental de sa solution de mobilité urbaine et évaluer la pertinence de sa démarche de responsabilité environnementale initiée depuis plusieurs années. Souhaitant s’installer durablement à Paris, YEGO a répondu à l’appel à candidatures lancé par la ville de Paris dans le cadre de sa politique de promotion des mobilités douces. Comme pour les trottinettes électriques en libre-service, la Ville de Paris a lancé cet appel à candidatures dans le but de réguler le marché des scooters partagés en limitant le nombre d’opérateurs à trois. Une attention particulière étant portée par la ville sur les critères environnementaux, YEGO a sollicité EcoAct pour effectuer une analyse de cycle de vie (ACV) de ses scooters.

Analyse de cycle de vie

Comprendre les impacts environnementaux de vos produits et services tout au long de leur cycle de vie vous aidera à prendre les bonnes décisions en matière de développement durable.

Empreinte carbone

La mesure de votre empreinte carbone est le point de départ pour comprendre votre impact sur le climat et sur l’environnement.

Les défis

rencontrés

Nos experts EcoAct ont réalisé une analyse de cycle de vie en considérant le cycle entier du produit, périmètre dit « cradle-to-grave » (du berceau à la tombe), soit de l’extraction des matières premières à la fin de vie du produit.
Pour chaque étape du cycle, ils ont considéré les éléments suivants :

  • Fabrication : Extraction et transformation des matières premières ;
  • Assemblage : Consommation d’énergie (électricité) relative à l’assemblage des pièces ;
  • Transport : Transport des différentes pièces jusqu’au site d’assemblage final, puis du lieu d’assemblage jusqu’à la plateforme de mise à disposition ;
  • Utilisation : Consommation d’énergie (électricité) pour la recharge des batteries ;
  • Maintenance : Prise en compte de la fabrication des matières utilisées pour l’entretien, de la consommation énergétique (électricité) liée au service de l’entreprise, ainsi que du transport des scooters jusqu’à la plateforme de YEGO pour réaliser l’entretien et le changement de batterie ;
  • Fin de vie : Étapes de traitement des déchets selon les différentes catégories de déchets.

 

Le plus gros défi était d’obtenir des données fournisseurs les plus précises possibles, afin de rentrer dans un niveau de détail avancé sur chacun des composants du scooter. La collecte des données a donc été réalisée par les équipes de YEGO, en relation avec leurs fournisseurs de composants et d’énergie, pour recenser toutes les étapes, de la fabrication, à la fin de vie. L’objectif de la collecte étant d’être au plus proche des consommations du scooter (matériaux et énergétiques) pour limiter au maximum les hypothèses. Tous les départements de YEGO ont été mobilisés afin de partager en toute transparence des données clés, comme le nombre de changements de batteries par jour, les distances parcourues par les pièces de rechange ou encore le type de peinture qui recouvre les motos.

Présent depuis plusieurs années dans de grandes villes espagnoles et françaises, les scooters partagés YEGO font la promotion d’une mobilité bas-carbone auprès de leurs 500 000 utilisateurs via leur motorisation électrique. YEGO a pour mission de faciliter et de repenser l’accès aux micromobilités écologiques et responsables, en harmonie avec les villes et leurs habitants. Ils contribuent au développement d’une mobilité douce via une solution adaptée et conçue pour répondre aux contraintes financières, techniques et pratiques.
YEGO encourage aussi une mobilité plus collective puisque les scooters disposent de 2 places, conducteur et passager. YEGO s’inscrit dans une démarche responsable axée sur des solutions long terme notamment en matière de conception et de maintenance afin d’augmenter la durée de vie des scooters mis sur le marché.

"Le résultat de l’analyse de cycle de vie de nos scooters nous a confortés dans les choix responsables mis en place depuis plusieurs années par YEGO. Éco-conception, réparation, énergie renouvelable, politique de recyclage, relocation de l’assemblage en France… tous ces choix ont un impact positif et nous permettent de toujours faire plus en matière d'excellence environnementale."

Benjamin Viguier
CEO, YEGO

Les solutions

apportées

Après les premiers résultats, EcoAct a étudié des pistes d’améliorations qui permettraient de réduire l’impact du scooter.

Par exemple, l’allégement du châssis en acier permettrait une réduction de matériaux utilisés ayant un impact sur la majorité des catégories. La réduction du poids total du véhicule entraîne par ailleurs une répercussion sur la consommation énergétique du scooter en utilisation.

L’objectif était de présenter des comparaisons avec les avancements déjà réalisés, d’établir des pistes d’innovations et d’évaluer la viabilité et l’influence des solutions d’améliorations envisagées, au cœur de la réflexion d’éco-conception de YEGO.

L’analyse de cycle de vie a permis d’étudier les impacts environnementaux du scooter proposé actuellement et d’identifier les principaux postes d’émissions résultant de son cycle de vie.

Initialement, le scooter avait une durée de vie de 5 ans, mais en optimisant la maintenance, YEGO a pu obtenir une durée de vie d’au minimum 7 ans. Ce progrès a notamment permis de réduire l’impact du scooter sur le réchauffement climatique.

Les résultats

  • L’analyse a montré qu’en améliorant la durée de vie du scooter, on réduit considérablement son impact. Les efforts portés sur la maintenance (une fois tous les 1,2 jours) et la réparation (chaque fois que nécessaire) des véhicules sont donc bénéfiques.
  • Les matières premières concentrant une grande partie de l’impact, travailler sur les matériaux permet d’optimiser l’impact du scooter (en production et utilisation) ;
  • Les résultats de l’étude ont permis à YEGO de bénéficier d’une première étape chiffrée sur les impacts environnementaux de leurs scooters parisiens et d’un point d’ancrage pour estimer concrètement les améliorations futures que YEGO souhaite implémenter.

Le conseil d'expert

Commence ici.

Parlez à un expert aujourd'hui

Suivez-nous ici :
© 2022 EcoAct.
Tous les droits sont réservés.
This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. You can find out more about which cookies we are using in our privacy policy.