Définition, soumission et validation par la SBTi de la trajectoire de réduction des émissions de La Banque Postale

Étude de cas
La Banque Postale
Filiale du Groupe La Poste, La Banque Postale est une banque de proximité, présente sur tout le territoire français, qui s’est engagée à atteindre zéro émission nette à horizon 2040 sur l’ensemble de ses activités bancaires. C’est la première banque européenne et l’une des premières institutions financières au monde à disposer d’une trajectoire de décarbonation validée par la « Science Based Targets initiative » (SBTi).

Science-based targets

Les Science-Based Targets (SBTs) sont des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre qui fournissent aux organisations une trajectoire alignée sur la science du climat. Définir un SBT fait partie intégrante d’une stratégie climatique crédible.

Quels

défis ?

Après avoir atteint la neutralité carbone en 2018 sur son périmètre opérationnel, La Banque Postale va encore plus loin en fixant l’objectif zéro émission nette à l’horizon 2040 sur l’ensemble de ses activités bancaires, en proposant des offres favorisant la transition écologique pour les particuliers, entreprises et collectivités locales, et en plaçant ses collaborateurs comme des acteurs de la transition.

Acteur de l’accélération de la transition vers l’objectif « zéro émission nette », La Banque Postale a l’ambition de réduire son empreinte carbone directe, celle de ses portefeuilles de financement et d’investissement et d’accompagner des projets de transition énergétique en France grâce à des offres de financements dédiés.

Engagée auprès de la SBTi depuis 2017, elle s’est impliquée, aux côtés de la SBTi et des équipes EcoAct, à la co-construction d’une méthodologie de définition et de validation des SBT pour le secteur financier. En effet, EcoAct et La Banque Postale ont noué un partenariat et ont participé en 2019 à la revue critique des nouveaux outils et méthodes SBT.

À la suite de la finalisation de cette méthodologie, La Banque Postale souhaitait établir sa propre trajectoire de réduction des émissions alignée sur la science climatique et validée par la SBTi.

La Banque Postale

La Banque Postale forme, avec ses filiales dont CNP Assurances, un bancassureur européen de premier plan leader de la finance durable. Son modèle d’affaires diversifié lui permet d’accompagner 20 millions de clients (personnes physiques et morales) avec une gamme complète accessible à tous. Filiale du Groupe La Poste, La Banque Postale est une banque de proximité, présente sur tout le territoire avec 17 000 points de contacts dont 7 600 bureaux de poste. Forte de son identité citoyenne, La Banque Postale se positionne au service d’une transition juste, répondant aux enjeux environnementaux, sociétaux, territoriaux et numériques.

"La Banque Postale s’est engagée, dès 2017, à définir une trajectoire de décarbonation de ses activités, alignée sur les ambitions de l’Accord de Paris. C’était bien avant que les méthodologies pour le secteur financier soient disponibles. Pour être au rendez-vous de cet engagement, nous avons participé conjointement avec EcoAct aux différents travaux de la Science Based Targets Initiative (SBTi) pour définir et tester les méthodologies proposées. La maîtrise des enjeux sectoriels d’EcoAct et la mise en commun de nos expertises nous ont permis de devenir ainsi la première banque européenne et l’une des premières institutions financières au monde à disposer des trajectoires validées par la SBTi. Nous nous en félicitons."

Skender SAHITI-MANZONI
Responsable des Engagements Citoyens et du Dialogue Parties Prenantes de La Banque Postale

Les solutions

apportées

En 2018, la SBTi a lancé la plateforme « SBTi Finance » pour aider les institutions financières à aligner leurs portefeuilles et leurs objectifs sur l’Accord de Paris. Après un processus d’engagement de 2 ans, le 1er octobre 2020 un cadre complet a été lancé, permettant aux acteurs financiers de se fixer des SBT adaptés aux spécificités de leurs activités. Ce cadre comprend des méthodologies d’alignement, des outils techniques, des critères ainsi qu’un guide pratique.

Nos experts ont appliqué ce cadre aux activités de La Banque Postale, d’abord pour définir le périmètre d’analyse et ensuite pour établir les objectifs. Sur les scopes 1 et 2, La Banque Postale s’est engagée à réduire ses émissions absolues de 46,2 % d’ici à 2030 (par rapport à 2019) et à continuer d’utiliser 100 % d’électricité d’origine renouvelable. Après avoir mesuré les émissions des scopes 1 et 2 selon le standard « GHG Protocol », nous avons appliqué la méthode « Absolute Emissions Contractions (ACA) » afin de définir une trajectoire de réduction alignée sur 1,5 °C.

Par rapport aux émissions de scope 3, et notamment la catégorie 15, « Investissements », plusieurs méthodes ont été appliquées par nos experts. La méthode « Temperature Rating » a été utilisée pour déterminer la température actuelle du portefeuille afin de l’aligner sur les objectifs à long terme ; le périmètre de cette méthode comprend les prêts corporates, les actions et les obligations. L’approche « Sectoral Decarbonization » a été employée sur le périmètre du financement de projets énergétiques, l’immobilier commercial et le crédit immobilier ; elle fixe des objectifs d’intensité physique basés sur les émissions en fonction des scénarios de transition de l’Agence internationale de l’énergie. A la suite de cette analyse approfondie, notre équipe a défini une trajectoire de réduction d’émissions couvrant 85 % de son portefeuille total de financement et d’investissements d’ici à 2030. De plus, La Banque Postale s’est engagée à sortir des énergies fossiles d’ici à 2030, ce qui est une étape indispensable au respect de sa trajectoire.

Nous avons ensuite accompagné La Banque Postale dans la soumission de ses objectifs auprès de la Science-Based Targets initiative, qui les a officiellement validés le 14 octobre 2021. Cette validation fait de La Banque Postale la première banque européenne et l’une des premières institutions financières au monde à disposer d’une trajectoire de décarbonation validée par la SBTi.

Les résultats

  • Analyse de l’empreinte carbone du portefeuille de La Banque Postale
  • Définition d’objectifs de réduction sur les scopes 1, 2 et 3 (catégorie 15) en appliquant les méthodes à la pointe de la science climatique
  • Trajectoire de décarbonation validée par la SBTi

Le conseil d'expert

Commence ici.

Parlez à un expert aujourd'hui

Suivez-nous ici :
© 2022 EcoAct.
Tous les droits sont réservés.
This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. You can find out more about which cookies we are using in our privacy policy.