La stratégie de réduction des émissions du groupe Eiffage

Étude de cas :
Groupe Eiffage
Depuis de nombreuses années, le groupe Eiffage, un des leaders européens du BTP et des concessions, œuvre pour allier sa croissance avec son développement durable en se basant sur deux piliers : la réduction de son empreinte carbone, tant domestique que dans son offre commerciale ainsi que la préservation des ressources naturelles (biodiversité, milieux naturels, ressources en eau et en foncier).

TCFD

Suivre les recommandations de la TCFD vous permet de fonder votre action climatique sur l’évaluation des risques et des opportunités liés au dérèglement du climat.

Analyse des risques climatiques

La prise en compte du climat est un des enjeux les plus importants pour la résilien de chaque organisation. La gestion des risques climatiques représente l’assurance de se préparer au mieux au dérèglement climatique. Un rapport détaillé sur les risques physiques et de transition qui pèsent sur votre organisation vous permettra de déceler des opportunités économiques et de faire évoluer vos pratiques.

Les

défis

Conscient des défis que rencontrent les différentes activités du Groupe en matière d’utilisation des ressources (eau, sols, matières premières minérales, etc.) et des impacts en aval que créent ses activités, le groupe Eiffage souhaitait à la fois se prémunir des risques liés aux atteintes environnementales potentielles, et accentuer son atout concurrentiel par l’offre bas-carbone et les savoir-faire liés à la préservation de l’environnement et de la biodiversité, ces deux enjeux – carbone et érosion de la biodiversité – étant intimement liés au défi climatique.

Ainsi, pour formaliser ses engagements devant les parties prenantes externes selon une méthodologie reconnue, le Groupe a choisi de suivre les recommandations de la TCFD. L’objectif de la TCFD est d’améliorer la transparence des entreprises en matière :

  • De gouvernance climatique,
  • D’évaluation des opportunités et risques (physiques et de transition),
  • De stratégie de réduction et de définition d’objectifs concrets,
  • De suivi de l’empreinte carbone.

C’est un cadre de reporting fortement apprécié des investisseurs et des clients car il permet aux organisations d’exposer leur approche stratégique globale face aux enjeux du changement climatique, tout en formalisant les objectifs chiffrés de réduction d’émissions sur les différents scopes.

L’approche stratégique globale commence par l’évaluation des risques climatiques qui pèsent sur les différentes activités d’Eiffage, et l’étude de sa résilience tout au long de sa chaîne de valeur et au sein de ses portefeuilles d’actifs. Elle se poursuit par la mise en exergue des activités déjà existantes –matures ou émergentes- considérées comme durables et compatibles avec le défi climatique, activités qu’il est donc stratégique de développer encore pour décarboner le chiffre d’affaires du Groupe.

En parallèle, avec environ 5 000 nouveaux collaborateurs par an dont 2 500 jeunes diplômés, le Groupe Eiffage est un employeur majeur avec de forts besoins de recrutement dans un contexte de tension sur les métiers du BTP. Le Groupe a donc la volonté d’exposer de manière sincère et responsable sa stratégie de compatibilité climatique, en vue de rassurer les jeunes talents qui se sentent concernés par le niveau d’engagement de leur employeur en matière de précaution environnementale.

Fondé en 1993 via la fusion des sociétés Fougerolles et SAE, le groupe Eiffage compte aujourd’hui plus de 72 500 collaborateurs œuvrant au sein des huit métiers de la société : la construction, l’immobilier, l’aménagement, le génie civil, le métal, la route, l’énergie systèmes et les concessions. Le Groupe est à l’origine de nombreuses réalisations emblématiques en France telles que le viaduc de Millau, le Futuroscope ou encore le premier lycée « zéro énergie fossile » à Poitiers.
Depuis longtemps, le groupe Eiffage a intégré la dimension stratégique des enjeux de développement durable tant pour sa propre pérennité que dans l’intérêt de ses clients. Il mobilise le savoir-faire de ses ingénieurs et fournisseurs pour innover à chaque projet en proposant des offres globales bas-carbone, qui relèvent d’objectifs annuels imposées à toutes les branches métiers. La rémunération variable de ses dirigeants, à commencer par le Président-Directeur général, est impactée par la performance carbone annuelle du Groupe.

"Acteur fortement engagé en faveur du climat, le Groupe Eiffage, appuyé par EcoAct, a développé une démarche concrète pour intégrer les risques et les opportunités liés au climat au cœur de son activité et pour définir un objectif de réduction des émissions aligné sur l’accord de Paris."

Rémi Roche
Consultant en stratégie climat pour EcoAct

Les