Net-Zero Banking Alliance (NZBA) : Définition d’objectifs de réduction d’émissions du Groupe Promerica

Étude de cas
Banco Promerica and Banpro
Lancée en 2021, la Net-Zero Banking Alliance (NZBA) rassemble plusieurs acteurs bancaires internationaux, représentant environ 40 % des actifs bancaires mondiaux. Imbriquée dans la Glasgow Financial Alliance for Net-Zero (GFANZ), un forum sectoriel créé en amont de la COP 26, la NZBA a pour mission de soutenir ses membres dans l’atteinte de leurs objectifs zéro émission nette. En tant que signataires de la NZBA, deux banques du Groupe Promerica ont fait appel à EcoAct pour mesurer son empreinte carbone et fixer des objectifs de réduction, compatible avec une hausse maximale de la température de 1,5 °C.

Les défis rencontrés

pour s'aligner à la NZBA

Le secteur financier est soumis à une pression de plus en plus importante pour s’engager dans la trajectoire vers zéro émission nette. Avec la GFANZ, les banques et les institutions financières à l’échelle planétaire vont devoir accélérer la mise en œuvre de stratégies de réduction d’émissions. Grâce à la NZBA, le secteur de la finance dispose désormais d’une méthode pour définir des objectifs de réduction d’émissions d’ici 2050, en incluant des objectifs à court terme d’ici à 2030.

Dans ce contexte, le Groupe Promerica, basé en Amérique latine, souhaitait renforcer son ambition pour limiter son impact sur le climat. C’est pourquoi, EcoAct a été choisi pour définir les stratégies climatiques de deux de ses entités : Banpro au Nicaragua et Banco Promerica au Costa Rica.

La NZBA étant un cadre relativement récent, le premier défi a été de se saisir des directives finales pour répondre aux exigences et aux recommandations en matière de reporting.

L’objectif était de permettre une évaluation complète de l’empreinte carbone générée par leur portefeuille multi-actifs et de définir des objectifs de réduction d’émissions robustes et adaptés. En travaillant avec des données financières et climatiques, nous souhaitions doter les 2 banques du Groupe Promerica d’informations approfondies et calculées au niveau du portefeuille, de la classe d’actifs, du secteur, de la géographie et/ou du projet.

Par ailleurs, en Amérique latine, la mise en place d’une stratégie de développement durable n’est pas encore en tête des priorités dans la plupart des institutions financières. Le Groupe Promerica fait preuve de leadership en mettant la durabilité au cœur de son modèle d’activité. Les enjeux RSE étant de plus en plus présents sur ces marchés, nous sommes fiers d’avoir été choisis par ce groupe pour l’aider à élaborer un plan solide de réduction d’émissions adapté aux spécificités nationales.

Le Groupe Promerica appartient au Promerica Financial Corporation, l’un des plus grands groupes financiers d’Amérique centrale possédant des actifs consolidés de plus de 15 milliards de dollars. Le groupe est composé de neuf banques réparties au Costa Rica, Salvador, République dominicaine, Équateur, Honduras, Panama, Guatemala et aux Îles Caïmans.
Fondé en 1992, le groupe redéfinit en permanence sa stratégie fondée sur une approche responsable afin d’apporter un soutien aux personnes et aux entreprises, notamment dans les secteurs industriels.

Aujourd’hui, le groupe offre ses services à des millions de clients en Amérique avec une variété de services financiers allant de prêts à la consommation au financement de biens immobiliers commerciaux et résidentiels.

"Banco Promerica progresse dans la définition d'objectifs de réduction d’émissions sectoriels en mettant en place des actions de décarbonation alignées avec les directives de la NZBA. Nous nous conformons également aux objectifs internationaux tels que l'Accord de Paris et les stratégies nationales tels que la NDC (Nationally Determined Contribution) du Costa Rica. Nous sommes fiers de nous engager dans une stratégie durable qui soutient le développement d'une société écologiquement responsable."

Michelle Espinach Mendieta
Sustainable Banking Manager

Les solutions

apportées

Notre mission avec les 2 banques du Groupe Promerica s’est déroulée en plusieurs étapes afin d’assurer une évaluation complète de la performance carbone du portefeuille et la fixation d’objectifs.

  1. Définition du périmètre : Identification des classes d’actifs

Au niveau du portefeuille, des classes d’actifs, des secteurs, des émetteurs et des actifs, nous avons réalisé une analyse de la performance climatique des deux entités, en incluant les classes d’actifs suivantes :

– Actifs financiers d’entreprise : Obligations participatives cotées et non cotées et prêts aux entreprises ;

– Actifs financiers souverains : Obligations ;

– Financement de projets (ex. : production d’électricité renouvelable) ;

– Actifs réels : immobilier (commercial et résidentiel) ;

– Prêts à la consommation : prêts automobiles.

Grâce à l’implication des parties prenantes internes, nous avons pu collecter toutes ces données et calculer l’empreinte carbone associée.

  1. L’empreinte carbone : Mesure de l’exposition

Nos experts ont mesuré les émissions carbones de chaque classe d’actif en utilisant la méthodologie adaptée. Notre méthode est alignée sur les derniers cadres réglementaires de reporting et les normes développées par les initiatives sectorielles au niveau mondial. Les cadres de reporting volontaires les plus pertinents pour le secteur financier comprennent les recommandations de la TCFD, le PRI Climate reporting, le CDP Climate Change, les Science-Based Targets, le GHG Protocol et les méthodologies PCAF (utilisées pour la catégorie 15 du scope 3 – Investissements).

Disposer d’une méthodologie robuste de calcul de l’empreinte carbone sert de base pour (i) l’identification des meilleures pratiques, (ii) l’établissement de règles communes pour la comptabilité climatique au niveau des instruments financiers et des portefeuilles, (iii) l’amélioration des données déclarées et estimées au niveau des émetteurs ; (iv) un meilleur reporting de l’empreinte carbone au niveau des portefeuilles.

À ce stade, notre objectif était d’améliorer l’allocation des capitaux en fonction des scénarios climatiques et de rendre opérationnelle la définition d’objectifs de décarbonation.

  1. Définition des objectifs de réduction d’émissions : alignement sur les directives de la Net-Zero Banking Alliance

Concernant le périmètre géographique, l’équipe pilote a sélectionné les scénarios les plus ambitieux et les plus pertinents (en l’occurrence, le scénario Net-Zero Emissions de l’AIE et le NGFS).

Sur la base de la classification des secteurs carbo-intensifs du cadre de la NZBA et des disponibilités méthodologiques, nous avons pu définir des trajectoires de réduction pour les secteurs suivants : Immobilier (distinctement l’immobilier résidentiel et commercial), Production d’électricité et Transport.

Nous avons également préparé l’ensemble des documents destinés à la soumission officielle à la NZBA.

  1. Définition d’un plan d’action sur mesure

Parallèlement à notre mesure d’empreinte carbone, notre équipe a organisé des ateliers de sensibilisation pour les employés de Banco Promerica et de Banpro sur les enjeux climatiques, les mécanismes de compensation carbone et sur la NZBA.

Avec les parties prenantes internes, nous avons défini une feuille de route climatique associée à un plan d’action clair par classe d’actifs pour les trois entités du Groupe Promerica. Par exemple, des ateliers ont été consacrés aux prêts automobiles, aux prêts immobiliers et à l’amélioration de la qualité des données pour Banco Promerica et Banpro.

Des méthodologies sectorielles propres au secteur de la finance sont développées chaque année et notre approche s’appuie sur les cadres les plus récents et les plus rigoureux. Cependant, certaines classes d’actifs bénéficieraient du développement d’un cadre de comptabilité carbone et d’un processus de collecte plus rigoureux, à l’image de la méthodologie FLAG de la SBTi spécifique au secteur de l’agriculture par exemple.

 

 

Chez EcoAct, nous sommes en mesure d’accompagner nos clients dans leur alignement aux recommandations de la Net-Zero Banking Alliance (NZBA). Cet engagement nécessite de la part d’institutions financières une bonne compréhension en termes de comptabilité carbone et de scénarios climatiques, l’objectif étant d’aligner leurs portefeuilles de prêts et d’investissements sur un objectif de zéro émission nette d’ici 2050.

 

 

Les résultats

  • Analyse complète de l'empreinte carbone des trois entités Banco Promerica, Produbanco et Banpro à l’échelle de l'entreprise et du portefeuille.
  • Définition de trajectoires de réduction par actif et par secteur, alignées sur les scénarios climatiques les plus ambitieux disponibles
  • Soutien à la soumission des objectifs auprès de la Net-Zero Banking Alliance
  • Animation de 4 ateliers par nos experts pour sensibiliser les deux banques aux enjeux climatiques, en collaboration avec les équipes locales dans une logique de co-construction
  • Mise en œuvre d'un plan d'action sectoriel pour la réduction des émissions carbone

Le conseil d'expert

Commence ici.

Parlez à un expert aujourd'hui

Suivez-nous ici :
© 2023 EcoAct.
Tous les droits sont réservés.
This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. You can find out more about which cookies we are using in our privacy policy.