Les experts d’EcoAct en visite du projet Marajó au Brésil

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Marajó project

En novembre 2021, les EcoActeurs Sara Campanales et Josh Holland se sont rendus sur l’île de Marajó, dans l’État brésilien du Pará, pour auditer un projet visant à conserver environ 86 000 hectares de forêt tropicale humide et à améliorer les conditions sociales et environnementales des communautés qui y vivent.

Le projet Marajó

Fin 2021, la levée des restrictions sur les déplacements liés à la COVID-19 a permis à l’équipe « Nature-based solutions » d’EcoAct de se rendre sur le terrain pour auditer les projets de compensation carbone que nous soutenons. Il s’agit d’un élément central de nos processus de due diligence pour nous assurer de la conformité et de la transparence de nos projets et la réalité de leurs impacts positifs. Ces processus viennent compléter la certification et les audits périodiques effectués par les organismes internationaux de référence et les auditeurs indépendants.

Les EcoActeurs, Sara et Josh, accompagnés des partenaires locaux et des responsables du projet, ont navigué sur d’étroites rivières amazoniennes, abritant d’incroyables espèces telles que le dauphin rose, afin de rendre visite aux communautés locales bénéficiant des activités du projet.

« Chaque fois que nous nous rendons à Marajó, nous renforçons nos liens avec la communauté locale et l’environnement. Lors de cette visite, j’ai eu l’occasion de me faire un nouvel ami, un Kinkajou (Potus flavus) qui est localement appelé « singe de minuit ». Pour moi, ce fut l’une des expériences de contact avec la biodiversité les plus riches de ma vie. »

Participant au projet

Le projet Marajó, certifié VCS, a démarré en 2002. Il vise à réduire jusqu’à environ 2 millions de téqCO2 sur une période de 30 ans à travers la préservation d’environ 86 000 hectares (plus de 200 000 acres) de forêt tropicale humide. Les principaux objectifs du projet sont d’éviter la déforestation non planifiée, de protéger les écosystèmes et d’améliorer les conditions sociales et environnementales des communautés dans la zone du projet. Ce projet unique est proposé aux clients d’EcoAct depuis plusieurs années.

La vente de crédits carbone a permis de mettre en place une formation sur la production alimentaire durable et la génération de revenus alternatifs, ce qui contribue à lutter contre la déforestation et à favoriser le développement durable de la région à travers une approche communautaire.

Marajó project Les EcoActeurs en route pour rencontrer les communautés locales

Le projet Marajó soutient des moyens de subsistance durables

Auparavant, les communautés locales dépendaient des revenus générés par la production de bois. Le projet leur offre désormais de nouvelles sources de revenus. L’État du Pará est le plus grand producteur d’açaí, un fruit originaire du Brésil consommé dans le monde entier. En 2014, le projet a fondé une coopérative agricole, dirigée par un président local élu par ses membres, afin de garantir aux producteurs d’açaí des salaires et des pratiques de travail équitables. Le projet offre aux membres une formation à la production de l’açaí biologique et couvre le coût de sa certification semestrielle.

Alors que l’açaí est généralement consommé comme un fruit sucré dans la plupart des régions du globe, les EcoActeurs ont été surpris de découvrir qu’au Pará, le fruit est amer et consommé avec de la farine de tapioca.

Les communautés qui coexistent dans la zone du projet sont diverses et chacune a ses propres besoins et particularités culturelles, ce qui a pu rendre le travail difficile par le passé dans le cadre de projets collectifs. La coopérative est cependant la preuve que les communautés sont capables d’unir leurs forces pour améliorer leur bien-être collectif. Bien que certains aient été réticents au départ à rejoindre la coopérative en tant que membres, sa taille a doublé au cours des deux dernières années. Elle compte aujourd’hui 49 membres issus de différentes communautés, et d’autres continuent de la rejoindre à mesure que ses participants exposent ses avantages.

« À Marajó, nous avons constaté la difficulté d’impliquer les communautés éloignées dans le projet en raison des coûts de transport élevés. Malgré ce défi, nos partenaires locaux ont établi au fil des ans une relation de confiance avec ces communautés et développé des initiatives sociales qui ont amélioré leur qualité de vie. Toutes les personnes que nous avons rencontrées étaient reconnaissantes pour le projet et motivées à s’impliquer dans les activités actuelles et futures. »

Sara Campanales, EcoAct

Marajó projectUn producteur local d’açaí tenant sa récolte

En plus de la production d’açaí, le projet soutient l’intégration de l’aquaculture au sein des communautés. À ce jour, le projet a construit deux viviers de taille moyenne, et a soutenu la gestion et les dépenses de ces viviers.

Marajó project L’un des aquariums construits par le projet dans une communauté locale

L’objectif est d’établir des pratiques piscicoles durables qui peuvent être introduites et reproduites par d’autres communautés de la région grâce aux conseils et au soutien d’experts locaux et du projet lui-même.

« C’était fantastique de voir à quel point les communautés sont impliquées dans le projet. Je me souviens particulièrement du jour où un membre de la coopérative est venu de loin pour nous parler, à nous et à nos partenaires locaux, de la possibilité de construire davantage de viviers. Il était allé à l’université et connaissait les pratiques de pisciculture, qu’il était prêt à mettre en pratique pour promouvoir cette activité dans les communautés environnantes, pour le bénéfice de tous. »

Sara Campanales, EcoAct 

Compte tenu de la vaste couverture géographique du projet, les besoins individuels des communautés sont évalués, et de nouvelles initiatives de projet sont régulièrement proposées. Au cours des réunions avec les membres de la communauté, un intérêt a été manifesté pour le développement de l’aviculture et le soutien aux femmes artisanes.

Le projet Marajó soutient l’éducation

Un autre élément clé du projet consiste à soutenir l’éducation. Lors de leur visite à Marajó, les EcoActeurs ont séjourné dans l’école financée par le projet qui dispense une formation professionnelle sur les pratiques agricoles et forestières durables aux producteurs ruraux. Depuis 2017, le projet fait des dons à l’école pour couvrir les dépenses alimentaires, et accorde des bourses aux étudiants plus âgés pour qu’ils puissent poursuivre leurs études à l’université voisine. À ce jour, trois bourses ont été attribuées à des étudiants pour la poursuite de leurs études universitaires.

Marajó projectL’entrée de l’école par bateau

« Ici, la logistique est toujours un défi, encore plus pour ceux qui doivent se rendre à l’école. Pour cette raison, les classes se déroulent en cours intensifs d’un mois, ce qui réduit le nombre de trajets nécessaires. Pendant notre séjour à l’école, nous avons eu l’occasion de discuter avec les enseignants et de constater que le soutien du projet Marajó pour les dépenses alimentaires est crucial pour les bons résultats scolaires des élèves. »

Participant au projet

L’école soutient également l’éducation des femmes de la région, avec un ratio égal d’étudiants masculins et féminins inscrits à l’école. De nombreuses femmes qui fréquentent l’école continuent à travailler et à participer à la gestion des forêts après avoir terminé leurs cours.

Le projet a construit deux viviers, pour nourrir les élèves lorsqu’ils retournent à l’école, et une pépinière dans le périmètre de l’école. Lors de leur rencontre avec les enseignants de l’école, les EcoActeurs ont découvert que l’objectif principal de la pépinière est de faire pousser des semences d’arbres indigènes productifs ayant une valeur commerciale, pour les planter sur des terres dégradées. Cette initiative permettra de restaurer des zones dégradées et de cultiver des produits destinés à la fois à la consommation personnelle et à la vente, contribuant ainsi à la sécurité alimentaire et à la création de revenus.

Marajó project Une réunion avec nos partenaires locaux et les enseignants de l’école

« Nous avons vu de près comment le projet protège la forêt tropicale de l’île de Marajó. En soutenant les communautés locales par la création de moyens de subsistance durables, notamment la pisciculture et la production d’açaí biologique, le projet permet de mieux préserver les écosystèmes de la région pour les générations futures. »

Josh Holland, EcoAct

Le projet Marajó s’aligne sur les ODD

Le projet Marajó a un impact positif sur les communautés locales de la zone du projet et s’aligne avec succès sur plusieurs des Objectifs de développement durable des Nations unies. En fournissant les outils et les connaissances nécessaires au développement d’industries plus durables, le projet fournit aux membres de la communauté les moyens de préserver leur propre environnement et de stimuler la croissance économique.

Grâce à la réduction significative de la déforestation, les puits de carbone vitaux sont protégés et les émissions de carbone réduites. Ces forêts précieuses que le projet contribue à préserver sont des habitats riches en biodiversité. Ces écosystèmes vitaux sont menacés par des taux de déforestation parmi les plus élevés au monde.

Pour découvrir les images de notre dernière visite sur le terrain, rendez-vous sur notre chaîne Youtube !

N’hésitez pas à nous contacter si vous êtes intéressé.e par les solutions fondées sur la nature ou, plus particulièrement, par le développement de projets de compensation carbone volontaire. Jetez un coup d’œil à certains de nos autres projets ici.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Catégories

Vous pourriez aussi être intéressé par...

Notre équipe dédiée aux Solutions fondées sur la nature aide les entreprises à soutenir et développer des projets climatiques en faveur de la biodiversité et des communautés.

Le développement de projets ne se limite pas simplement à la compensation et à la séquestration du carbone, il permet de réels bénéfices socio-économiques et de meilleures conditions de vie aux communautés locales.

Reliez les actions menées dans le cadre de votre démarche RSE au langage universel du développement durable en vous engageant dans l'atteinte des Objectifs de développement durable tels que définis par l'ONU.

A propos d’EcoAct

Télécharger notre

fiche d'information

Nous constatons actuellement de nombreuses actions en faveur de l’action climatique, entre les groupes de défenseurs du climat qui descendent dans la rue, les organisations qui s’engagent vers la neutralité carbone et les scientifiques qui nous avertissent que la fenêtre pour éviter une catastrophe climatique est de moins de 10 ans.

Par où commencer pour atteindre zéro émission nette ? Qu’est-ce que cela signifie réellement ? Et comment renforcer la résilience face aux impacts d’un climat en pleine évolution ?

Notre guide de A à Zéro…

C’est un programme complet et modulaire qui couvre l’ensemble de la stratégie climat des organisations afin d’atteindre l’objectif de zéro émission nette. Fruit de plus de 15 ans de soutien aux organisations pour gérer leurs impacts sur le climat, il est spécialement conçu pour vous guider dans un voyage unique vers zéro émission nette et au-delà, en garantissant votre pérennité en cours de route.

Vous pourriez aussi être intéressé par...

Nature-Based Solutions (NBS) team at EcoAct Environmental Consultants
Actualités

« Nature-based Solutions » : une nouvelle Business Unit transverse pour EcoAct

EcoAct a le plaisir d’annoncer la création d’une nouvelle entité transverse baptisée « Nature-based Solutions » (NBS, « Solutions fondées sur la Nature »), qui se concentrera sur les liens entre changements climatiques, écosystèmes et …
Actualités

1001fontaines choisit EcoAct pour l’accompagner dans la certification de son projet d’accès à l’eau potable au Cambodge

EcoAct, société du groupe Atos, et 1001fontaines s’associent dans un projet social commun afin de fournir un accès à l’eau potable, à des prix abordables, à 750 000 bénéficiaires au …
Suivez-nous ici :
© 2022 EcoAct.
Tous les droits sont réservés.
This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. You can find out more about which cookies we are using in our privacy policy.