Transformation de la biomasse en énergie renouvelable dans les zones rurales de Chine : Jialing – Projet de biogaz

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

This post is also available in: En

renewable energy china : local farmer working

La plupart des villages ruraux de la province chinoise du Sichuan ont de médiocres pratiques de gestion des déchets. L’élimination inadéquate des déchets solides libère du méthane, un puissant gaz à effet de serre qui est le deuxième facteur de changement climatique. Dans cette région, le bois de chauffage ou le charbon sont également les principales sources d’énergie, entrainant la déforestation et une forte pollution intérieure et extérieure lors de la combustion. Notre projet de biogaz Jialing en Chine s’attaque à ces deux problèmes en construisant des biodigesteurs à usage domestique, qui décomposent la biomasse (fumier) pour produire à la fois du biogaz et des fertilisants organiques.

Pourquoi Sichuan ?

Malgré les progrès réalisés pour réduire la pauvreté dans la province chinoise du Sichuan, sa population rurale continue de figurer parmi les plus pauvres du pays. Jusqu’à très récemment, 161 des 183 comtés du Sichuan étaient touchés par la pauvreté, dont 45 par l’extrême pauvreté.

La difficulté à sortir la province de la pauvreté est majoritairement due à un tremblement de terre qui a causé des destructions à grande échelle en 2008. Les catastrophes naturelles sont fréquentes dans le Sichuan et constituent un risque croissant en raison du changement climatique, dévastant des populations déjà vulnérables.

Des projets tels que notre projet Jialing de biogaz en Chine augmentent la résilience climatique et améliorent les moyens de subsistance des communautés défavorisées en réduisant la dépendance aux combustibles fossiles grâce à la fourniture de sources d’énergie renouvelables, diminuent les coûts énergétiques et génèrent de nouvelles opportunités de revenus.

projet de biogaz

Les avantages des biodigesteurs : pour le climat, la santé et le développement économique durable

Les biodigesteurs sont des structures fermées qui créent les conditions nécessaires à la décomposition biologique de la matière organique, dans ce cas en captant les émissions de méthane du fumier animal pour produire du biogaz. Cette transformation des déchets en énergie permet aux utilisateurs de répondre à des besoins domestiques qui, autrement, seraient satisfaits par la récolte et la combustion de bois de chauffage, ce qui a traditionnellement contribué à la déforestation et à la dégradation des terres dans le Sichuan. Le traitement des déchets d’origine animale dans des conteneurs fermés permet également d’éliminer les odeurs, de prévenir la propagation des maladies infectieuses et de réduire le risque de pollution des masses d’eau.

Grâce à notre projet, 10 000 emplois ont été créés pour soutenir, pendant sa durée de vie, l’installation de ces systèmes dans près d’un million de ménages ruraux à faibles revenus. Jusqu’à présent, le programme a équipé près de 400 000 ménages de petits exploitants agricoles de biodigesteurs, touchant ainsi 1,68 million de personnes. Pour encourager l’autosuffisance et conférer des compétences aux communautés locales, tous les bénéficiaires sont formés à leur fonctionnement et à leur entretien. En cas de besoin, les agriculteurs bénéficient des services de maintenance gratuits fournis par 2 000 personnes qui, dans le cadre du programme, ont obtenu une qualification de technicien du biogaz.

En plus des biodigesteurs, le projet distribue des fourneaux au biogaz pour fournir non seulement une source d’énergie propre mais aussi un environnement de cuisson sans fumée, réduisant ainsi la pollution de l’air intérieur et l’incidence des problèmes de santé associés.

À ce jour, l’utilisation de ces deux technologies a permis d’éviter l’émission de plus de 1,9 million de téqCO2 et de réduire la dépendance au charbon en économisant 550 000 tonnes.

En plus de lutter contre la dégradation de l’environnement et d’améliorer la santé publique, le projet permet également de diversifier les revenus des agriculteurs. Au-delà du biogaz, le processus de production libère du bio-slurry, un résidu de la digestion du fumier riche en nutriments qui peut être utilisé comme fertilisant naturel. Lorsqu’il est appliqué sur les terres dont ils dépendent, les agriculteurs du Sichuan sont en mesure d’améliorer la fertilité des sols et le rendement des cultures, contribuant ainsi à la sécurité alimentaire et générant des revenus plus élevés grâce à la vente de produits agricoles. Associé à la baisse des coûts énergétiques due à l’utilisation du biogaz, le bio-slurry a permis d’augmenter de manière exponentielle le revenu disponible des ménages, jusqu’à 40 %.

Transformation de la biomasse en énergie renouvelable dans les zones rurales de Chine : Jialing - Projet de biogaz

Que disent les bénéficiaires du projet de biogaz ?

Zeng Yuying et sa famille vivent dans un village du district de Jian Yang, dans l’est de la province du Sichuan. Chaque année, la famille vit avec environ 1 500 euros, provenant des revenus générés par la réparation des infrastructures locales et la vente de bétail.

Avant la construction du digesteur, la famille utilisait un fourneau traditionnel pour cuisiner, alimenté par du bois de chauffage.

« Le biogaz est hygiénique, pratique, gratuit et disponible en permanence. Il est également beaucoup plus propre que le bois de chauffage. Nous avons pu l’utiliser pour cuisiner tous nos repas, sauf lorsque nous avons trop d’invités. Il a vraiment beaucoup d’avantages. » – Zeng Yuying.

Transformation de la biomasse en énergie renouvelable dans les zones rurales de Chine : Jialing - Projet de biogaz

La finance carbone : un potentiel à développer pleinement

Les apports de la finance carbone ont été fondamentaux pour le succès du projet jusqu’à présent. Tous nos projets de compensation carbone sont additionnels, ce qui signifie que la réduction des émissions n’aurait pas eu lieu si le projet n’avait pas été mis en œuvre et soutenu par les revenus des crédits carbone.

Grâce à notre projet Jialing au Biogaz en Chine, environ 300 millions d’euros ont été investis jusqu’à présent dans la technologie domestique du biogaz, les services connexes et d’autres infrastructures d’énergie et de gestion des déchets afin d’améliorer les conditions de vie des populations rurales du Sichuan.

Le projet a besoin d’un financement carbone plus étendu pour continuer à fonctionner et atteindre son plein potentiel. Le projet est capable d’économiser annuellement 690 000 et 340 000 tonnes de bois de chauffage et de charbon, respectivement. Dans le processus, il est prévu d’éviter l’émission d’environ 800 000 téqCO2 chaque année, jusqu’à 20 millions de téqCO2 pendant sa durée de vie de 28 ans.

N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez soutenir nos projets de compensation carbone comme le projet Jialing au Biogaz en Chine.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Catégories

Vous pourriez aussi être intéressé par...

Les projets EcoAct réduisent non seulement les émissions mondiales de gaz à effet de serre, mais apportent aussi de multiples bénéfices aux communautés locales tout en favorisant la biodiversité.

Reliez les actions menées dans le cadre de votre démarche RSE au langage universel du développement durable en vous engageant dans l'atteinte des Objectifs de développement durable tels que définis par l'ONU.

Le développement de projets ne se limite pas simplement à la compensation et à la séquestration du carbone, il permet de réels bénéfices socio-économiques et de meilleures conditions de vie aux communautés locales.

Notre équipe dédiée aux Solutions fondées sur la nature aide les entreprises à soutenir et développer des projets climatiques en faveur de la biodiversité et des communautés.

A propos d’EcoAct

Télécharger notre

fiche d'information

Nous constatons actuellement de nombreuses actions en faveur de l’action climatique, entre les groupes de défenseurs du climat qui descendent dans la rue, les organisations qui s’engagent vers la neutralité carbone et les scientifiques qui nous avertissent que la fenêtre pour éviter une catastrophe climatique est de moins de 10 ans.

Par où commencer pour atteindre zéro émission nette ? Qu’est-ce que cela signifie réellement ? Et comment renforcer la résilience face aux impacts d’un climat en pleine évolution ?

Notre guide de A à Zéro…

C’est un programme complet et modulaire qui couvre l’ensemble de la stratégie climat des organisations afin d’atteindre l’objectif de zéro émission nette. Fruit de plus de 15 ans de soutien aux organisations pour gérer leurs impacts sur le climat, il est spécialement conçu pour vous guider dans un voyage unique vers zéro émission nette et au-delà, en garantissant votre pérennité en cours de route.

Vous pourriez aussi être intéressé par...