Quelles solutions fondées sur la nature au service de la résilience des organisations au changement climatique ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Ayant contribué, en partenariat avec LGI Consulting, à la publication du rapport sur l’offre des solutions fondées sur la nature pour l’adaptation au changement climatique (SafN) par l’ADEME, nous vous proposons un résumé des conclusions pour vous éclairer sur les SafN, leurs avantages et le besoin de structuration de l’offre de ces solutions.

Quelles solutions fondées sur la nature au service de la résilience des organisations au changement climatique ?

Qu’entend-on par « solutions d’adaptation au changement climatique fondées sur la nature » ou SafN ?

Les SafN sont définies par l’Office français de la biodiversité comme « des actions qui visent à favoriser la conservation de la biodiversité et la fourniture de services écosystémiques ciblés sur les impacts des changements climatiques permettant à nos sociétés d’être plus résilientes face à ces enjeux ».

Selon les secteurs d’activité, les SafN peuvent définir plusieurs initiatives différentes, par exemple :

  • Pour l’aménagement urbain : végétalisation, désimperméabilisation des sols, gestion alternative des eaux pluviales ;
  • Pour le secteur de la gestion de l’eau : préservation et restauration des zones humides, gestion durable et végétalisation des bassins, restauration des cours d’eau et des têtes de bassin versant ;
  • Pour l’agriculture : plusieurs pratiques de l’agro-écologie (recherche de complémentarité entre les espèces), l’agriculture régénérative, vivante ou de conservation recherchant la préservation de l’état des sols, le sylvopastoralisme (association des arbres, de l’élevage et des cultures fourragères), l’agroforesterie (association des arbres et des cultures) ;
  • Pour la forêt : plusieurs pratiques de gestion durable par la diversification et l’accompagnement à la dynamique spatiale de la forêt (ex : en montagne)
  • Pour le tourisme : restauration de plages ou de dunes, protection du trait de côte, restauration des récifs coralliens et de fonds côtiers.

Les SafN sont essentielles pour assurer un avenir durable. À terme, chaque acteur devrait être en mesure de les utiliser à bon escient pour améliorer sa résilience aux impacts du dérèglement climatique.

En France, le projet Life ARTISAN (Accroître la Résilience des Territoires aux changements climatiques par l’Incitation aux Solutions d’Adaptation fondées sur la Nature), piloté par l’Office français de la biodiversité et financé par l’Union européenne, le ministère de la Transition écologique et le ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, a pour mission de :

  • Démontrer et valoriser le rôle des SafN dans la déclinaison du Plan national d’adaptation au changement climatique (PNACC 2),
  • Sensibiliser et faire monter en compétences les acteurs ciblés,
  • Accompagner et amplifier les projets en France et en outre-mer.

En effet, l’offre autour des SafN peine encore à être développée en France. Le rapport a ainsi permis d’identifier les axes d’amélioration pour renforcer ces filières.

 

Pourquoi les solutions fondées sur la nature sont-elles limitées à quelques secteurs ?

Grâce à l’étude approfondie de l’offre des SafN, appuyée par des analyses bibliographiques, des entretiens et cinq études de cas, une liste des forces, des axes d’améliorations, des risques et des opportunités a pu être établie à travers les différents secteurs étudiés (aménagement, gestion de l’eau et des forêts, agriculture et tourisme) :

Solutions d'adaptation fondées sur la nature SWOT

Manque de visibilité, demande trop faible, sensibilisation insuffisante… les raisons de la mauvaise structuration des SafN sont nombreuses. Pour autant, de plus en plus d’initiatives voient le jour pour s’adapter au mieux aux impacts du changement climatique. Le ministère de la Transition écologique a d’ailleurs mis en place un centre de ressources pour l’adaptation au changement climatique permettant, pour les acteurs, de retrouver ces initiatives, des outils et ressources utiles pour leurs projets.

Les auteurs du rapport ont ainsi pu se pencher sur les opportunités pour développer les SafN, afin de les rendre accessibles au plus grand nombre.

 

Comment structurer l’offre des SafN pour les mettre au service des organisations ?

Les stratégies d’adaptation au changement climatique doivent impérativement être mises en place en parallèle des stratégies de réduction d’émission. Pour ce faire, les SafN sont d’excellentes alliées et permettent en parallèle de préserver la biodiversité au sein des territoires et des organisations en général.

Pour mettre l’adaptation au-devant de la scène, le rapport propose différentes recommandations à destination des acteurs privés et publics.

1/ Mettre en réseau les acteurs de l’offre en passant par 3 étapes :

  • les identifier ;
  • créer du lien via des programmes d’accélération, une collaboration accrue et un accompagnement vers des « Entreprises fondées sur la nature » ;
  • et enfin, consolider ce réseau d’acteurs en créant une plateforme, type marché en ligne, et en structurant ces nouvelles filières.

2/ Motiver la demande : aujourd’hui, les organisations ont besoin d’être sensibilisées aux SafN pour comprendre leur valeur ajoutée et pour enclencher une démarche vertueuse pour leur résilience au climat. Un accompagnement pérenne via des événements, des fiches pratiques et autres ressources démontrant des avantages des SafN face à d’autres solutions sera également nécessaire pour améliorer la demande. Enfin, la création de programmes d’accompagnement dédiés aux entreprises et aux collectivités sera nécessaire pour mettre en place les projets liés aux SafN.

3/ Faire monter en compétences des acteurs de l’offre et les outiller : cette dernière recommandation vise à renforcer les filières grâce à la mise en relation avec des experts du climat, la création d’une boîte à outils de ressources, la mise en place de formation SafN ou encore la création de projets pilotes pour pouvoir répondre plus facilement à la demande.

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Catégories

Vous pourriez aussi être intéressé par...

Notre équipe dédiée aux Solutions fondées sur la nature aide les entreprises à soutenir et développer des projets climatiques en faveur de la biodiversité et des communautés.

La prise en compte des risques et opportunités liés au dérèglement climatique est essentielle pour assurer la pérennité et la résilience d'une organisation.

A propos d’EcoAct

Télécharger notre

fiche d'information

Année après année, l’urgence pour lutter contre le dérèglement climatique s’accélère inexorablement. L’impératif de réduction des émissions de gaz à effet de serre doit désormais systématiquement s’accompagner d’une analyse précise des risques climatiques.

C’est pourquoi, en parallèle d’une politique de réduction drastique des émissions de GES, chaque acteur doit se doter d’une stratégie de résilience et d’un plan d’adaptation au dérèglement climatique afin de pérenniser son activité.

  • Par quoi commencer pour s’adapter au dérèglement climatique ?
  • Comment repenser sa gouvernance des risques climat par rapport aux besoins d’adaptation ?
  • Quelles sont les étapes pour adapter son entreprise aux risques auxquels elle est exposée ?

Notre fiche d’information est accompagnée d’un exemple d’adaptation des villes face aux aléas climatiques.

Notre expertise en matière d’adaptation au changement climatique nous permet d’accompagner au quotidien des entreprises et des territoires dans leur trajectoire de décarbonation et d’adaptation au dérèglement climatique, n’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus !