L'harmonisation du reporting climat prend forme ?

Publié 23rd mai 2019 par Magdalena Jouenne-Mazurek

Les responsables en charge du reporting extra-financier, qui rend compte de la responsabilité sociétale de leur organisation et de sa politique climatique, doivent composer avec des cadres et dispositifs de plus en plus nombreux. Au risque de concentrer leurs efforts sur l’élaboration des rapports plutôt qu’à la mise en œuvre des changements nécessaires pour effectivement réduire et gérer leurs impacts.

Reporting climat : outil de transparence pour les parties prenantes

La réalisation de rapports reste un élément essentiel de tout plan d’actions structuré en matière de développement durable : ils garantissent l’information des parties prenantes, la compréhension des enjeux, permettent la comparaison de ses performances face aux concurrents pour, in fine, générer des améliorations. Le reporting climat permet une vue d’ensemble détaillée sur les actions mises en place au sein d’une organisation dans le but de limiter le changement climatique et de favoriser la transition énergétique.

Obstacles à surmonter

Pourtant, force est de constater que nombreuses sont les voix qui estiment que les exigences de présentation de rapports conformément au nombre croissant de standards et de cadres de référence externes mettent l’accent sur l’aspect formel au détriment d’améliorations concrètes et porteuses de changement durable.

Harmonisation à l’horizon

Le projet d’harmonisation de nombreuses normes et référentiels a vu le jour en réponse à cette situation. Ce projet, The Better Alignment Project, organisé par l’ International Integrated Reporting Council, ouvre ainsi un dialogue entre les acteurs majeurs dans le domaine du reporting notamment en matière de climat et énergie[1]. L’objectif du projet consiste à promouvoir et faciliter auprès des entreprises une approche de reporting intégré plus cohérente, en l’accordant aux besoins des marchés financiers et de la société.

Ce projet de deux ans vise une communication des premiers résultats au troisième trimestre 2019. Au cours de sa première année, le projet se concentre sur la cartographie des cadres de reporting par rapport aux recommandations de la TCFD.

TCFD au premier plan

Les recommandations du groupe de travail international sur la transparence des risques financiers liés au climat (Task Force on Climate-related Financial Disclosures, TCFD), qui mettent l’accent sur l’intégration des risques climatiques dans les rapports financiers, s’avèrent un des moteurs du projet.

L’organisme américain établissant des normes sectorielles (SASB), la GRI et le CDP ont commencé à comparer leurs cadres de références aux recommandations de la TCFD afin de mieux harmoniser leurs mesures. En 2018, l’initiative PRI (Principles for Responsible Investment, PRI) a introduit des indicateurs alignés sur les recommandations de la TCFD, reconnaissant, à son tour, l’importance de la prise en compte du risque climatique. A cela s’ajoute aussi la nouvelle obligation pour les signataires des PRI de produire des rapports alignés sur les recommandations de la TCFD à partir de 2020.

Le projet Better Alignment examine également comment des cadres tels que l’IIRC (International Integrated Reporting Council) et le CDSB (Climate Disclosure Standards Board) peuvent être utilisés pour promouvoir une intégration plus importante entre les rapports financiers et non financiers.

Guide pratique

Par ailleurs, les deux organismes de normalisation évoqués, CDSB et SASB, se sont associés pour créer un guide pratique sur les informations liées au climat en mai 2019. Cette collaboration vient renforcer le projet de meilleure harmonisation dans le paysage de reporting, afin de rendre la réalisation des rapports plus aisée et en phase avec les attentes des marchés financiers et de la société.

Nous espérons que l’exercice conduira à une rationalisation des questions et, idéalement, à la mise en place d’une plate-forme de reporting unique. Afin de mieux comprendre la situation actuelle en matière de reporting, des outils utiles se trouvent à votre disposition ici :

Guide EcoAct sur les cadres et dispositifs de reporting développement durable – focus climat/énergie

http://corporatereportingdialogue.com/landscape-map/

[1] CDP, Climate Disclosure Standards Board, Financial Accounting Standards Board, Global Reporting Initiative, International Accounting Standards Board, l’Organisation internationale de normalisation, Sustainability Accounting Standards Board

Télécharger notre eBook

Pour vous retrouver dans un labyrinthe des référentiels et des standards de reporting en matière de développement durable, découvrez notre nouveau grand guide qui résume ce qu’il faut retenir de la réglementation en vigueur. En plus, il répertorie les principaux cadres et dispositifs internationaux pour une action volontaire, alignée en fonction de vos besoins.

Télécharger maintenant